Le centre de secours toujours très présent

Bilan satisfaisant pour Pierre Castéra, entouré de la conseillère départementale et du chef du groupement.

Lors de la Sainte-Barbe qui a été fêtée samedi 3 février à la salle des fêtes d’Urdès, le Lieutenant Pierre Castéra s’est réjoui de la bonne santé du centre de secours d’Arthez de Béarn qu’il dirige.

En présence de représentants des centres de secours voisins, des maires des communes desservies, du vice-président de la CCLO Philippe Garcia, du lieutenant-colonel Jean-François Roure commandant du groupement, de la conseillère départementale Fabienne Costedoat-Diu vice-présidente du SDIS, des anciens pompiers et des sapeurs-pompiers actuels du centre arthézien, il a d’abord rendu hommage aux pompiers disparus tragiquement ce début d’année, dont Jonathan Lassus-David d’Oloron et Jean-Michel Cazaubon d’Orthez.

Il a présenté ensuite le bilan 2017 qui révèle une activité soutenue, avec 329 sorties (26 de plus qu’en 2016) pour 2480 heures d’intervention. L’effectif est stabilisé autour de la quarantaine, avec 2 recrutements prévus en 2018.

> Bastions de citoyenneté

Il a évoqué avec fierté l’école des JSP, dirigée par Jean-Jacques Lapoux, « une chance et un véritable vivier pour Arthez et les centres voisins ». Les travaux d’agrandissement sont terminés et l’équipement est satisfaisant.

Le Chef du groupement a souligné de son côté les efforts remarquables réalisés par tous les sapeurs et précisé : « Avec le Conseil départemental et le SDIS, nous restons vigilants pour répondre au mieux aux besoins de centres comme le vôtre, dans le cadre d’une convention triennale ».

Quant à la conseillère départementale, elle a rappelé « l’importance du centre pour la population du territoire » et précisé qu’un plan de formation ambitieux était en cours pour valoriser le volontariat et préserver « ces bastions de citoyenneté en milieu rural. »

> À l’honneur

Mehdi Bennour obtient son galon de 1er classe, Gaël Fleury celui de caporal ; Florian Maysounave, Maxime Cassière et Teddy Guérin sont « chef d’agrès une équipe sergent », Frédéric Cassière devient infirmier chef et Pierre Gougy, adjoint du chef de centre, reçoit le diplôme de chef de groupe.

Ce contenu a été publié dans Solidarité, Vie communale, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *