Libre opinion – « Le salafisme est le fruit de l’appauvrissement de la pensée sunnite »

Après les attentats dans l’Aude, à l’heure où certains s’interrogent sur l’interdiction des discours salafistes, Anne-Bénédicte Hoffner dans le quotidien chrétien  La Croix donne la parole à Hicham Abdelgawad, ancien enseignant en religion islamique en Belgique et fondateur du Centre de formation aux faits religieux en société (Ceforelis).

Ce dernier dit notamment : « Le seul moyen, c’est de faire des sciences des religions. Mes élèves, mais c’est vrai aussi d’ingénieurs ou de médecins, ne savent plus ce qu’est une religion, une révélation, une doctrine… Ils ne savent plus non plus différencier le vrai, le réel et le factuel ».

Et ce qu’il dit est valable pour toutes les religions.

Un entretien très instructif en lien dans la colonne ci-contre →

Ce contenu a été publié dans Actualité, Religion. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *