« Ceux qui ne se battent pas ont déjà perdu » (Bertolt Brecht)

La plaidoirie de Richard Malka, au récent procès des attentats de janvier 2015 contre « Charlie Hebdo », a imposé cet avocat (par ailleurs romancier et scénariste de BD) comme le porte-étendard des libertés et de la laïcité.

Cette plaidoirie est un texte remarquable qui pourrait servir de support à la réflexion sur la liberté d’expression, le droit à la caricature, l’islamisme, la justice, le droit. En voici quelques extraits significatifs :

« Les attentats de l’Hyper Cacher et de Charlie ne sont pas que des crimes. Ils ont une portée politique, philosophique, métaphysique. Ils convergent vers la même idée, ils ont le même but. Quand Coulibaly tue des juifs, il ne tue pas que des juifs, il tue l’autre. Charlie Hebdo aussi, c’est l’autre. Le sens de ces crimes, c’est l’annihilation de l’autre, de la différence. Si l’on ne répond pas à cela, on se sera arrêté en chemin

C’est à nous, et à nous seuls, qu’il revient de s’engager, de réfléchir, et parfois de prendre des risques pour rester libres d’être ce que nous voulons. C’est à nous, et à personne d’autre, de trouver les mots, de les prononcer pour recouvrir le son des couteaux sous nos gorges. A nous de rire, de dessiner, de jouir de nos libertés, face à des fanatiques qui voudront nous imposer leur monde de névroses et de frustrations. C’est à nous de nous battre pour rester libres. C’est ça qui se joue aujourd’hui.

> Ils détestent nos libertés
Continuer la lecture

Publié dans Actualité, Politique, Religion, Social | Laisser un commentaire

La boîte à lettres de la Poste a été déplacée

La nouvelle Agence Postale Communale (APC) ouvrira dans les locaux de la mairie lundi 1er mars à 13 h 30. 

Parallèlement à la création de ce service, la boîte aux lettres située jusqu’à présent devant l’ancien bureau de poste est désormais installée place du Palais, sur le trottoir en face de l’auto-école.

Rappel des jours d’ouverture de l’agence postale communale :

lundi : 13 h 30 – 17 h 30 ; mardi, mercredi, jeudi, vendredi : 9 h – 12 h / 13 h 30 – 17 h ; samedi : 9 h – 12 h

Téléphone direct de l’agence postale : 05 59 67 45 66

Téléphone de la mairie : 05 59 67 70 52

Publié dans Vie communale | Marqué avec | Laisser un commentaire

Célia sur la marché

Le traiteur Christophe Simon, du restaurant Célia, sera sur le marché samedi 27 février et, comme chaque semaine, proposera ses plats cuisinés maison.

Ris d’agneau senteur des sous bois, 9,90 €
Tripes à la mode de Caen, 6,90 €
Blanquette de porcs sauce cèpes, 8,90 €
Paleron sauce charcutière, 6,90 €
Risotto aux fruits de mer, 5,90 €
Croque-Monsieur béarnais, 2,00 €
Pommes sautées ailées, 7,50 €

Publié dans Commerce, Économie | Marqué avec | Laisser un commentaire

Urdès – Le verger des écoliers

Les écoliers, entourés de leur professeur, des élus et des techniciens, écoutent attentivement les conseils avant la plantation.

Une belle opération de plantation d’arbres autour de l’école s’est déroulée jeudi 25 février, dans la cadre du RPI Lacq-Audéjos – Urdès, avec le soutien financier de l’entreprise Vertex Bioenergy.

Sophie Bailhé, responsable qualité, et Alexandre Alves, technicien également élu de la commune de Lacq, précisent que « l’usine Bioénergie du Sud-Ouest installée sur la plate-forme Induslacq à Arance, spécialisée dans la production de bioéthanol, a financé l’achat des 43 arbres. »

Christophe Capiton, responsable des espaces verts à la CCLO, explique de son côté : « Nous apportons une assistance technique pour la plantation après avoir proposé aux écoliers le choix d’espèces rustiques et locales d’arbres fruitiers, dans le respect d’un équilibre naturel. »

Pour le maire Christian Lechit, accompagné de son adjoint Joël Labarde-Rayna, cette action qui se situe dans l’esprit de l’opération « 1 enfant-1 arbre » des années 2000, est très intéressante : « Nous appellerons cet espace Le verger des écoliers. Même dans le milieu rural, les enfants ont besoin de retrouver le contact avec la nature et cette opération va leur permettre de se réapproprier les espaces naturels publics. »

> Belle action pédagogique  Continuer la lecture

Publié dans École publique, Éducation, Environnement | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Les maires d’Arthez de Béarn sous trois Républiques

Place de la mairie.

Toujours avec l’aide précieuse du regretté Raymond Lamugue, voici la liste des maires d’Arthez de Béarn, de la 3e République à nos jours.

  • 3e République
    1870-1874      Jean DUGACHARD
    1874-1878      M. MOUMIET
    1878-1881      Prosper DUGACHARD
    1881-1882      Jean DUGACHARD
    1882-1884      Félix LABORDE
    1884-1900      Pierre CAZAUX
    1900-1902      Félix LABORDE
    1902-1904      Médard LAMARLÈRE
    1904-1925      Albert DUGACHARD
    1925-1933      Sylvain POEY
    1933-1941      Prosper MINVIELLE
  • Délégations spéciales sous le régime de Vichy
    1941-1943      Bernard DAUNES
    1943-1944      Pierre CAZENAVE
  • 4e et 5e Républiques
    1944-1945      Albert MERLIN (délégation spéciale Libération)
    1945-1959      Gaston SINGUINIA
    1959-1989      Pierre MAISON
    1989-1995      Claude VIGNAU
    1995-2001      Léon COSTEDOAT
    2001-2020      Philippe GARCIA
    2020 – …        Jean-Pierre ESCOUTELOUP

Continuer la lecture

Publié dans Politique, Vie communale | Marqué avec | Laisser un commentaire

Les bistrots d’antan !

À droite, au départ de la Carrère, l’ancien bistrot Chez Daugenne.

Alors que les bars et restaurants sont aujourd’hui fermés, pour cause de pandémie, il peut être intéressant de s’intéresser à l’histoire de ces établissements populaires qui n’ont cessé d’animer la vie du village depuis de nombreuses décennies. Au siècle dernier, on en dénombrait pas moins d’une vingtaine !

Raymond Lamugue, ancien secrétaire de mairie, avait réalisé pour l’agenda communal 2010, l’inventaire exhaustif des « bistrot d’antan », repris ci-dessous :

« Le souvenir des florissants marchés aux bestiaux bi-mensuels (deux samedis par mois) qui se tenaient jadis dans notre commune est encore bien vivant dans le souvenir d’Arthéziens… dont le nombre s’amenuise, hélas, régulièrement. Mais, même parmi ceux-là, combien pourraient encore, de mémoire, dire le nombre d’établissements appelés « bistrots » où la foule qui s’agglomérait (venue au marché à pied, en carriole, à cheval ou à bicyclette) pouvait étancher une soif… toujours plus ou moins légitime.

Essayons donc de reconstituer le schéma de ces commerces dont le nombre approchait… la vingtaine !

Les gens venant par la route de Lacq étaient les plus défavorisés car aucune halte désaltérante ne se présentait avant l’arrivée au bourg (si ce n’est la fontaine de Cantinat…!).

Ceux venant du Nord, quartiers ou autres communes, pouvaient faire une halte « Au Chinn », tenu par plusieurs générations de la famille Gouardères à N’Haux, où il était également possible, de préférence au retour ou le dimanche, de profiter de la présence d’un quillier pour le jeu traditionnel très apprécié des quilles de neuf.

De l’Est, par les quartiers Caubin et Bergoué, deux haltes étaient possibles : à l’entrée de la route du Cagnès, « Au Tinnérou » qu’on appela aussi « Chez Marguerite », et peu avant le bourg, « Chez Anchubidart » (28 rue Bergoué), ces deux troquets ayant surtout une clientèle d’habitués.

A l’opposé, venant de l’Ouest par le quartier Bourdalat, on trouvait un troquet à la maison alors appelée « Pouline » (plus tard Cuyeu, ex Motoculture Arthézienne)) qui ferma avant la dernière guerre pour laisser place « Au rendez-vous des chasseurs », à quelques mètres de là, chez Léon et Marie Hourneau (carrefour route de Gouze – chemin du Bosc). Une centaine de mètres encore et la maison « Isaac » (aujourd’hui démolie), tenue par une dénommée Marianne, permettait un nouvel arrêt. Puis on arrivait « Au Binagrou », fief de la famille Doulleys (à côté du local technique communal), déjà un niveau supérieur avec quillier et salle de bal : ah, les carnavals de cette époque !
Continuer la lecture

Publié dans Vie communale | Marqué avec , , | 4 commentaires

Paroisse St Jacques en Saubestre

Les messes de la paroisse St Jacques en Saubestre auront lieu samedi 27 février à 16 h 15 à Arthez de Béarn, dimanche 28 février à 9 h à St Médard et 11 h à Castillon, lundi 29 février à 11 h à Lendresse.

N.B. : Jeudi 25 février, de 16 h à 17 h 30 à Arthez de Béarn, Adoration et Confessions. Vendredi 26 février, à 15 h à Mont, Caubin, Casteide-Candau, Urdès et Castillon, Chemins de Croix. Dimanche 28 février, à 15 h 15 à Mont, Chapelet et Vêpres.

Publié dans Religion | Marqué avec | Laisser un commentaire

Une figure arthézienne nous a quittés

Irénée Galan avait participé activement à la vie arthézienne (Photo Claude Thommeret).

Irénée Galan s’est éteint en ce début du mois de février à l’âge 94 ans. Né à Mesplède en 1926, après sa scolarité, il occupe des emplois aussi variés que facteur occasionnel, mécanicien sur matériel agricole et agriculteur.

Engagé volontaire à 19 ans, il prend la direction de l’Allemagne de 1945 à 1949 et un peu plus tard embarque pour l’Indochine. De retour dans son Béarn natal, il épouse en 1951 Marcelle Layus (décédée en 2018) et de cette union naîtra en 1952 Gisèle qui lui donnera 2 petits-enfants et 3 arrière-petits-enfants.

De 1957 à 1962, il participe à la construction de l’usine de Lacq, avec son tracteur puis son camion. Il rentre par la suite dans une unité d’Aquitaine Plastique à Mont où il fera carrière de 1964 à 1985.

> Engagé et passionné
Continuer la lecture

Publié dans Vie communale | Marqué avec | Laisser un commentaire