Reste-t-il une place pour la nuance, le compromis, un certain art de vivre ensemble ?

Donald Trump, le 29 juillet 2020.  Le président, qui multiplie insultes et jugements à l’emporte-pièce, a banni de sa communication toute forme de nuance. (JIM WATSON / AFP)
Donald Trump, le 29 juillet 2020.  Le président, qui multiplie insultes et jugements à l’emporte-pièce, a banni de sa communication toute forme de nuance. (JIM WATSON / AFP)

Natacha Tatu, dans « L’Obs » de ce jeudi 6 août, s’interroge :

Quelle place reste-t-il pour le questionnement, le compromis, ou même la libre-pensée ?

Il est urgent de réhabiliter la nuance et la complexité dans le débat public. Chacun est aujourd’hui sommé de choisir son camp, de s’engager dans le pour ou le contre, de dégommer l’adversaire en l’assommant de certitudes.

La nuance a-t-elle encore sa place dans le débat public ? Le terme lui-même semble avoir perdu ses couleurs. Il n’y a pas si longtemps, il évoquait la subtilité, la réflexion complexe, le sens de la dialectique ; il sonne aujourd’hui comme une faiblesse, un manque de colonne vertébrale, une absence de convictions. Ce glissement qui n’est pas que sémantique en dit long sur la nature de nos débats, où s’impose une pensée toujours plus binaire.

Prenez n’importe quel sujet susceptible de faire le buzz sur les réseaux sociaux. Le voile, le féminisme, la laïcité, le racisme, la PMA, la GPA ou la nomination de Gérald Darmanin au ministère de l’Intérieur… Qu’importe. Chacun est sommé de choisir son camp, de s’engager dans le pour ou le contre, de dégommer l’adversaire en l’assommant de certitudes, voire en « l’effaçant » carrément comme le veut la progression alarmante de la cancel culture importée des États-Unis.

Quelle place reste-t-il pour le questionnement, le compromis, ou même la libre-pensée ? « On a parfois l’impression de vivre dans un pays hystérique ! regrettait, il y a quelques mois, dans “l’Obs”, le chef de file de la CFDT Laurent Berger. Il n’est plus possible d’avoir un seul débat posé, et je ne parle pas que des questions sociales. Il est devenu difficile de faire appel à l’intelligence individuelle ou collective. » Et pour cause : l’entre-deux vaut désormais aveu d’impuissance, d’incompétence… voire de trahison ! L’heure est aux dénonciations expéditives, aux joutes définitives. La colère remplace l’échange, la punchline tient lieu de pensée.

 > le reflet de nos paresses Continuer la lecture

Publié dans Actualité, Culture, Politique | Laisser un commentaire

Marchés festifs

La CCLO lance l’opération « Festi’marché » tout le mois d’août, dans le respect des règles sanitaires. Du 8 au 29, les marchés du territoire auront une saveur particulière et un rythme soutenu avec des animations organisées par la CCLO en partenariat avec les mairies organisatrices des marchés d’Arthez-de-Béarn, Artix, Monein, Mourenx, Orthez et Puyoô, les offices du commerce du bassin de Lacq et d’Orthez et l’office du tourisme « Cœur de Béarn ».

> Les dates à ne pas manquer

Chaque semaine, vous pourrez faire votre marché en musique à Arthez-de-Béarn, Artix, Monein, Mourenx, Orthez et Puyoô et une fois dans le mois, l’équipe d’animation de Créasud viendra à votre rencontre sur un stand podium. Au programme : animations et jeux dans une ambiance musicale.

Marché d’Arthez de Béarn :

  • Samedi 15 août : concert « What’s the folk »
  • Samedi 22 août : concert « À tout cœur »
  • Samedi 29 août : podium d’animation et « mur de la chance » avec Créasud

> 4 500€ de lots à gagner

Continuer la lecture

Publié dans Commerce, Économie, Loisirs | Marqué avec , | 2 commentaires

Renouvellement du Conseil d’administration du CCAS

La municipalité informe la population du renouvellement du C.A. du Centre Communal d’Action Sociale.

Outre les sept membres du Conseil Municipal élus en séance du 09 juillet dernier, il convient de compléter le C.C.A.S par sept membres extérieurs en application des dispositions des articles L.123-6 et R.123-11 du Code de l’Action Sociale et des Familles : c’est ainsi que le nouveau conseil d’administration du CCAS sera composé de 14 membres (Président en sus).

Modalités de présentation des candidatures dans le document ci-dessous :

Publié dans Social, Vie communale | Marqué avec , | Laisser un commentaire

La nouvelle gouvernance mise en place au Syndicat des 3 Cantons

Le nouveau Bureau autour du président Philippe Faure.

Le Syndicat de l’Eau et de l’Assainissement des Trois Cantons s’est réuni mardi 28 juillet pour constituer sa nouvelle gouvernance.

Avant de procéder aux formalités de vote, le président sortant Philippe Faure a remercié deux vice-présidents qui cessent « leurs fonctions d’élus au service de tous » : Henri Diez (Artix) et Pierre Lagière (Bonnut).

Après un bilan du mandat passé et l’installation des nouveaux délégués, la présidence a été assurée par Alain Labescat, délégué de Lacq-Audejos, pour procéder à l’élection du président, le secrétariat étant assuré par Laurent Lahitte, délégué de Sallespisse.

> Philippe Faure est reconduit
Continuer la lecture

Publié dans Environnement, Politique, Vie communale | Marqué avec | Laisser un commentaire

Deux femmes, deux symboles…

Journal Sud-Ouest, jeudi 30 juillet 2020

Gisèle Halimi

Jacqueline Sauvage ©Sipa

Publié dans Actualité | Laisser un commentaire

Paroisse St Jacques en Saubestre

Les messes de la paroisse St Jacques en Saubestre auront lieu samedi 1er août à 17 h à Mont et 18 h 30 à Arthez de Béarn, dimanche 2 août à 9 h à Casteide-Candau et 11 h à Doazon, lundi 3 août à 11 h à Audéjos.

Publié dans Religion | Marqué avec | Laisser un commentaire

Le Sivom a mis en place les commissions

Les élus du SIVOM sont désormais au travail.

Après l’élection du nouveau président et des vice-présidents la semaine précédente, le SIVOM d’Arthez de Béarn a tenu une 2e séance lundi 27 juillet.

En préambule, le président J-B. Prat a souhaité informer les nouveaux délégués sur le fonctionnement général du Syndicat et son budget. Le SIVOM avec ses 12 communes comprend donc 6 services : enfance-jeunesse-sport-loisirs, restauration, entretien des locaux, transport, technique, le tout dépendant de la direction administrative des services sous la houlette de Stéphanie Caussé, pour un total de 34 postes, la plupart à temps partiel. Le budget 2020 est équilibré à la somme de 1 348 509 € en fonctionnement et 521 269 € en investissement.

> Les commissions Continuer la lecture

Publié dans Politique, Vie communale | Marqué avec | Laisser un commentaire

Gisèle Halimi et le droit à l’avortement, le combat d’une vie d’avocate

Son combat acharné pour les droits des femmes, la dépénalisation de l’avortement et un meilleur remboursement mais aussi un accès facilité à l’éducation sexuelle n’a jamais cessé.

Comme toute la presse, le Huffington Post rend un bel hommage à Gisèle Halimi :

https://www.huffingtonpost.fr/entry/le-traumatisme-qui-a-conduit-gisele-halimi-a-devenir-lavocate-du-droit-a-lavortement_fr_5f1fdbbec5b6945e6e3f2cce?utm_hp_ref=fr-homepage

Publié dans Actualité | Laisser un commentaire