Convention citoyenne pour le climat : une expérience de démocratie participative à valider

Des membres de la Convention citoyenne pour le climat accrochent leur portrait aux murs du Cese (Conseil économique, social et environnemental). BERTRAND GUAY / AFP

Les membres de la Convention citoyenne pour le climat seront reçus lundi matin à L’Elysée, une semaine après avoir remis, leurs propositions pour réduire nos émissions de gaz à effet de serre. Est-ce le point final de cette expérience inédite ?

  • Lundi, les 150 membres de la convention citoyenne auront les premiers éléments de réponses du gouvernement au sujet de leurs 149 propositions pour réduire de 40 % nos émissions de gaz à effet de serre dans une optique de justice sociale
  • Leur travail pourrait s’arrêter là. Mélanie, William, Lambert et Marie entendent encore prolonger cette expérience inédite, comme la majorité des 150 membres de la convention, assurent-ils à « 20 Minutes ».
  • C’est qu’il y a encore beaucoup à faire pour défendre leur rapport. Une association a même mis sur pied – « Les 150 » – avec pour objectif de suivre dans le temps l’appropriation que feront les politiques de leurs mesures, mais aussi de prolonger le débat.

Article à lire sur le site de 20 Minutes :

Convention citoyenne pour le climat

Ce contenu a été publié dans Environnement, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Convention citoyenne pour le climat : une expérience de démocratie participative à valider

  1. BOULAY dit :

    Il y a bien d’autres propositions pour faire baisser les émissions à effets gaz de serre que de réduire la vitesse sur autoroute de 130 à 110 Il n’y a bien que des bobos nantis et habitants les villes pour prendre de telles décisions…. BIEN EVIDEMMENT c’est gratuit, il suffit de changer de panneau et d’ouvrir les tiroirs caisses;… Tout d’abord, une mesure simple et INDIVIDUELLE : LIMITER Ces déchets, et REDUIRE mais là cette contrainte ne peut être qu’individuelle et demande un effort personnel et non pas une mesure gouvernementale…. et aucune nécessité de se réunir….

  2. MEYER HUBERT dit :

    Quelle est la part française de la pollution mondiale ? Si par hasard, les Français réussissaient à réduire leur pollution de 40%, quel serait alors l’impact mondial de cette réduction, sachant que les autres pays ne sont pas concernés par les injonctions faites aux Français ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.