Chicorazón aide l’Équateur

Chicorazon

Adeline Toral, responsable de Chicorazón, entourée d’enfants équatoriens.

L’association Chicorazón a envoyé des fonds pour aider les victimes des séismes récents en Équateur. Chicorazon ne mène plus d’actions, les adolescents étant devenus des adultes, mais le lien reste toujours fort entre l’association et la ville équatorienne de Pujili.

Suite à de malheureuses décisions politiques, l’école « 9 de octubre » de Pujili, que Chicorazón soutenait et aidait depuis 10 ans, n’existe plus. Les enfants sont rassemblés dans une grande école (1200 enfants) où il manque des enseignants, où les conditions de travail sont compliquées et où les enfants pauvres, en difficulté, ont du mal à se retrouver. La famille Merizalde, qui avait si bien accueilli les jeunes Béarnais, est très triste de cette situation, d’autant plus que la corruption continue à pourrir le système.

> Rester solidaire

Mais l’association tient à rester solidaire car ses membres sont attachés à ce merveilleux pays. Ainsi, suite aux terribles séismes qui ont touché l’Équateur, Chicorazón a envoyé 500 € aux fonds d’urgence de l’UNICEF (toujours dans sa philosophie d’aide aux enfants) et 500 € à la Croix-Rouge équatorienne. Et d’ici quelques jours, 1000 € supplémentaires seront envoyés à Pujili dont la population a également été touchée.

Chicorazón remercie encore toutes les personnes qui ont soutenu ce beau projet et permis de le mener au bout. Cette solidarité, active aujourd’hui encore, permet ainsi de venir en aide aux enfants équatoriens durement éprouvés par cette catastrophe.

Dons pour l’Équateur :
Comment aider les victimes du séisme en Équateur

Ce contenu a été publié dans Solidarité, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *