Le maire d’Arthez-de-Béarn face à la polémique du burkini

Arthez - Piscine

La piscine d’Arthez-de-Béarn, lieu de détente… ou de polémique !

Le maire se dit exaspéré face à la situation. À Arthez, des femmes musulmanes sont venues à la piscine en burkini, cette tenue de bain entièrement couvrante. La loi n’est pas claire selon lui…

Lire la suite de l’article de Sud-Ouest dans le lien ci-dessous :

Polémique du burkini : la colère du maire d’Arthez-de-Béarn

Ce contenu a été publié dans Actualité, Vie communale, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Le maire d’Arthez-de-Béarn face à la polémique du burkini

  1. N. P. dit :

    Ce n’est pas normal, au sens de la République, on est égaux en France, donc, on n’a pas à se soumettre publiquement à une forme de « retour en arrière ».
    Au sein des lieux publics, comme les piscines municipales, effectivement, on a interdit aux hommes les shorts de bain pour des raisons d’hygiène, au même titre, on nous demande de nous doucher avant de rentrer dans les bains, ou encore pour certaines piscines de porter des bonnets de bain, difficile à croire qu’avec une « combinaison de plongée » dite burkini, ce soit particulièrement efficace.
    Je pense que toute personne doit se soumettre aux règlement intérieur des lieux publics: ici l’obligation d’hygiène est de fait et de droit.
    Faudra juste rappeler l’article visé dudit règlement et faire une pancarte pour que ce soit clair pour tous et toutes.
    A noter qu’il a été interdit dans des piscines de pays du Maghreb.
    On peut alors se demander pourquoi. Pas difficile à comprendre que les formes du corps de la femme sont évidentes et mises en relief..
    Je pense que les dames musulmanes comprendront aisément qu’avec les actualités critiques en France, il sera bon et apaisant pour tous d’opérer comme suit:
    -soit elles ne se baignent pas, soit elle porte un maillot de bain comme il est de coutume (voire comme elles faisaient jusqu’à présent).
    L’année dernière, mes enfants sont allés se baigner et il y avait des femmes musulmanes qui se baignaient SANS burkini et pour ainsi dire, cela ne les gênait pas, pour le moins l’année dernière.
    Innocence, bêtise, provoc’ ?
    Je partage vivement l’opinion de notre maire, qui saura, je l’espère, régler cet incident au plus vite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *