Libre opinion

Ci-dessous un magnifique éditorial du journal Sud-Ouest, écrit par Yves Harté samedi 30 juillet.

Revenant sur les attentats, il évoque « l’immense misère spirituelle et intellectuelle à laquelle condamnent les illusions d’une pseudo-communication ». Et il appelle à « une prise de conscience collective de la civilisation qui nous a fait naître, des valeurs qu’elle a engagées, qui sont les plus fragiles, mais qui sont en même temps les plus enviées par le monde entier ».

Yves Harté

Ce contenu a été publié dans Actualité. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *