Un mariage international

dscn2150

Un beau mariage.

C’est dans une salle des mariages comble que jeudi 1er septembre le maire Philippe Garcia a procédé à l’union civile de Marion Cabanès et Malcom Hasla, tous deux ingénieurs et résidant à Paris. La cérémonie nuptiale célébrée par l’abbé Armand Paillé a eu lieu le samedi après-midi dans l’église Saint-Etienne, en présence des proches et des nombreux amis des jeunes mariés.
Un mariage international car le marié, argentin d’origine, avait fait venir une grand partie de sa famille en Béarn pour cette occasion. Marion est la petite-fille de Juliette Cabanès habitante depuis de nombreuses années au quartier Bourdalat et fille de Pilar et Jean-Michel Cabanès.

Ces derniers sont de fidèles lecteurs du blog d’Arthez de Béarn et, du lointain Chili où ils travaillent, ils suivent avec un grand intérêt, grâce à Internet, la vie Arthézienne : nous leur adressons toutes nos félicitations pour ce beau mariage de leur fille, avec nos meilleurs vœux de bonheur aux nouveaux époux.

Ce contenu a été publié dans Vie communale, Vie du blog. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Un mariage international

  1. Jean-Michel Cabanés dit :

    Merci Laurent pour ton chaleureux message.
    Une quinzaine de pays (nationalité, residence) était en effet representés á cette noce. Tous ont pu apprécier la beauté de notre Béarn, et surtout sauront témoigner de la qualité d’accueil de notre commune. Personnellement je tiens a remercier, au-delá des amis et voisins, tout particuliérement M. le maire, Philippe Garcia, pour la gentillesse de ses paroles (en francais y en castellano) á l’égard des familles et son ouverture cordiale aux visiteurs de l’autre bout du monde (Chili, Argentine, Mexique, Australie, etc.) ; merci aussi a M. l’abbé Armand Paillé qui a eu l’élegance de faire la cérémonie de bénédicition, et notamment sa vibrante homélie, en grande partie en espagnol, et de marquer ces moments exceptionnels de sa ferveur remarquable ; merci enfin a Bertrand Broussé qui a nous regalés pendant ces jours de fete avec une attention toute délicate et la meme bonne disposition que lorsque nous partagions les bancs du CEG, il y a maintenant quelques années …
    Que la fete a été belle !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *