Des pompiers volontaires toujours très performants

Pierre Castéra, s’est félicité du dynamisme et de l’attractivité du centre de secours qu’il dirige.

Pierre Castéra, chef du centre de secours Arthézien, a présenté samedi 4 février un bilan détaillé de l’activité 2016. Avec 303 interventions et 219 personnes secourues, le centre a connu une activité en baisse de 8 %… et tant mieux au fond ! L’effectif se maintient à un niveau élevé : 38 sapeurs sont actuellement en poste et 4 recrutements vont avoir lieu en 2017 : Julien Poulitou, Mehdi Bennour, Laurence Martin et Mattéo Szendrovics. « Cette richesse d’effectif, se réjouit Pierre Castéra, est due au dynamisme et à la bonne ambiance qui règnent au sein du collectif. Tout est mis en œuvre pour que les volontaires travaillent dans de bonnes conditions et puissent répondre au mieux aux besoins de la population. » Le parc matériel est désormais bien équipé avec une nouvelle ambulance et les vestiaires du centre ont été réhabilités par le SDIS (coût : 53.900 €) : à ce sujet, Pierre Castéra a tenu à rendre hommage à tous les personnels qui œuvrent dans les divers services du SDIS, « pour leur disponibilité et leur qualité professionnelle ». Enfin, il a souligné l’importance de l’école des jeunes sapeurs pompiers, autour de leur président Jean-jacques Lapoux, « un véritable vivier de futures recrues pour Arthez et les centres voisins ».

> Force du volontariat

Le Colonel Michel Blanckaert, chef de corps, a insisté de son côté sur l’importance du volontariat : « Votre engagement est indispensable au bon fonctionnement d’un tel centre et je tiens à associer vos familles et proches dans cet hommage mérité. » Il a évoqué aussi les exigences de formation, notamment par rapport à la disponibilité des volontaires et de leurs obligations professionnelles.

La conseillère départementale Fabienne Costedoat, vice-présidente du SDIS, a mis en valeur ce « modèle Français de sécurité civile basé sur le volontariat et permettant d’assurer des secours de proximité ». Et elle a rappelé les belles valeurs citoyennes qu’incarnent les pompiers à travers leur « désir de servir ». Puis elle a, aux côtés du colonel Blanckaert, remis le grade de 1er classe à Sylvain Arcas et Jean-Baptiste Pujol.

Ce contenu a été publié dans Vie communale, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *