Début d’incendie criminel au presbytère

Un début d’incendie qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques.

Qui veut faire brûler le presbytère ? C’est la question que se posent l’abbé Armand Paillé, les élus et les gendarmes après le début d’incendie criminel constaté, en fin de semaine dernière, sur l’arrière du bâtiment.

Une partie du plancher et de la balustrade du balcon, côté sud, s’est en effet consumée, mais le feu, heureusement, ne s’est pas propagé à l’ensemble du presbytère. « Il semble qu’on ait franchi un degré préoccupant dans les actes de vandalisme multiples qui se développent sur la commune, s’inquiète l’adjointe au maire Madeleine Brolèse. »

Plainte a bien sûr été déposée et les gendarmes, après d’incessantes mises en garde, sont désormais décidés à sévir « pour enrayer cette spirale inadmissible de violence. »

Ce contenu a été publié dans Vie communale, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *