Colette Cousin, nouvelle présidente des Gaouyous

Colette Cousin souhaite apporter son dynamisme et son expérience aux aînés des Gaouyous.

Suite au décès de Jacques Convert, qui a présidé le club arthézien de Générations Mouvement Lous Gaouyous durant 11 ans, le conseil d’administration a élu sa nouvelle présidente Colette Cousin.

En tant que secrétaire, Colette Cousin était associée de près au fonctionnement des Gaouyous depuis 3 ans, afin de soulager Jacques Convert élu à la tête de la Fédération départementale. « Durant ma carrière professionnelle, précise la nouvelle présidente, j’ai eu parallèlement l’occasion de participer à différents postes de responsabilité au sein d’associations, et je vais pouvoir apporter mon expérience de 20 années de travail associatif. »

> À l’écoute de chacun

La succession se fait dans la continuité. Colette Cousin entend « rester dans la même mouvance », mais elle apportera une touche personnelle : « Je développerai de nouveaux projets, en accord avec l’équipe de direction ; j’ai pour objectif une présidence plus participative au sein du CA, où les propositions seront étudiées et votées en toute démocratie ». Car elle veut « être le plus possible à l’écoute de chacun ».

> Sécurité routière

En attendant l’assemblée générale du 6 janvier prochain, le club Lous Gaouyous organise, sous l’égide de la Fédération 64 Générations Mouvement Les Aînés Ruraux, une séance de mise à niveau de sécurité routière, à l’intention de tous les seniors d’Arthez de Béarn et des alentours : cette séance, ouverte et gratuite, se tiendra le mercredi 28 novembre, de 9 h 30 à 12 h, à l’Espace socioculturel.

La matinée sera animée par un membre de la Fédération 64, Henri Cestari, ancien Colonel de Gendarmerie.
Cette séance devrait permettre à de nombreux seniors de réviser utilement leurs connaissances du Code de la Route, afin de continuer à se déplacer avec le maximum de sécurité.

Ce contenu a été publié dans Vie communale, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *