Reconnaissance nationale pour le Pingouin Alternatif

Mathieu Turon est heureux de la reconnaissance nationale accordée à son bar musical du Pingouin Alternatif.

Mathieu Turon et son Pingouin Alternatif ont les honneurs de la presse nationale spécialisée.

Le magazine parisien MAGIC, une référence dans le milieu de la musique indépendante, consacre en effet une page à ce « café de campagne a priori comme les autres ». Et le journaliste Luc Magoutier de préciser : « Pour découvrir la spécificité du Pingouin Alternatif, il faut tendre l’oreille. » Quant à Mathieu Turon, il ne peut qu’être encouragé par cette reconnaissance nationale : « J’essaie de défendre des artistes qui n’auront jamais la couverture médiatique qu’ils méritent… Je les fais jouer ici pour que la culture live subsiste. »

Grâce à ses connaissances et à sa pugnacité, Mathieu Turon programme des groupes très divers, Français ou étrangers, d’envergure nationale et internationale.

> Déterminé et optimiste

Le public est au rendez-vous : certaines soirées accueillent 150 personnes et le Pingouin Alternatif bénéficie dorénavant d’une clientèle fidèle, même si les Arthéziens boudent un peu ses concerts. Mais Mathieu reste déterminé et optimiste : « Peut-être une reconnaissance comme celle du magazine MAGIC aujourd’hui pourra-t-elle définitivement convaincre des Arthéziens encore indécis et/ou perplexes quant à ma programmation ! »

C’est toute la réussite qu’on peut souhaiter en effet à ce jeune commerçant Arthézien qui croit dans le développement de la musique vivante en milieu rural.

D’autant que Mathieu Turon garde l’esprit ouvert : c’est ainsi que, samedi 17 novembre, il organise une soirée « Années 80 » afin de répondre à certaines attentes du public. Encore un beau moment musical en perspective.

Ce contenu a été publié dans Culture, Loisirs, Musique, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Reconnaissance nationale pour le Pingouin Alternatif

  1. Babeth dit :

    Étonnant. Vous pensiez improbable à Arthez de Béarn, mais il le fait !
    Avec succès et maintenant reconnaissance.
    Bravo !!!!

  2. MORERE HERVE dit :

    ce qui est improbable c’est que la majorité de ceux qui viennent aux concerts vient d’ailleurs, comme si ce qui se passe ailleurs (entendez à Pau) est meilleur parce que c’est la ville et au cas où la qualité serait comparable ce qui reste à prouver. Mais le Pingouin c’est un ego au service de la musique et pas le contraire.Alors à tous ceux qui sont dubitatifs (ce n’est pas un gros mot….) vous pourriez aimer. Il y a même des jeunes qui viennent des Landes (tiens les Landes, ah oui : Amou, Saubrigues, Luxeil)
    merci et bravo Mathieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *