Saint-Médard – Le maire n’ouvrira pas de cahier de doléances

Le maire de la commune, Franck Virebayre-Gaston, annonce qu’il n’ouvrira pas de cahier de doléances.

« Je trouve que cette méthode de dialogue entre le Président de la République et les Français est passéiste, explique-t-il ». Il estime en effet que « la démocratie ne dure pas du 15 janvier au 15 mars 2019 » et que « le dialogue doit être constant et continu ». Par ailleurs, il regrette que, « comme du temps de la monarchie », on « passe par-dessus la représentation nationale qui est l’émanation du peuple ». C’est selon lui la preuve que « la disjonction entre les dirigeants et les citoyens est consommée ».

Il propose donc à ses administrés de « déposer en mairie, aux heures d’ouverture, leurs revendications qui seront envoyées à Monsieur le député, autorité compétente pour l’élaboration de la loi. »

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Saint-Médard – Le maire n’ouvrira pas de cahier de doléances

  1. Denis Chevalier dit :

    bonjour,

    Très sage décision, l’Empereur de France considérant le démocratie comme passéiste..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.