L’Art’Com’Arthézienne est lancée

L’Art’Com’Arthézienne veut donner un nouvel élan au commerce et à l’artisanat arthéziens.

L’Art’Com’Arthézienne, association des commerçants et artisans, est opérationnelle, suite à l’assemblée générale du jeudi 11 juillet qui a permis son lancement officiel.

La réunion s’est tenue au Pingouin Alternatif en présence de nombreuses personnalités : Christian Lechit, vice-président de la Communauté de Communes Lacq-Orthez en charge du commerce, assisté de la technicienne Stéphanie Petit ; Gérard Gomez, président de la Chambre des métiers et de l’artisanat des Pyrénées-Atlantiques, secondé par Maïder Sicre, chargée du développement économique ; Serge Gallazzini, vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Pau Béarn, assisté de Fabrice Taricco ; Isabelle Tijon, manager de l’OCA du Bassin de Lacq ; Christine Pereira, présidente de l’association des commerçants et artisans de Monein.

Face à un tel aréopage, le lancement de l’Art’Com’Arthézienne était placé sous les auspices les plus favorables.

> Faire vivre le territoire

La présidente Roselyne Fara-Bernadberoy a donc ouvert l’assemblée aux côtés de la vice-présidente Nathalie Nosjean Antic, la trésorière Romane Domengine et le secrétaire Mathieu Turon. Le premier problème à résoudre sera celui de la communication : « Nous démarrons avec 13 adhérents, a précisé la présidente, et il faudrait que nous parvenions à étoffer notre équipe. »

Christian Lechit, Serge Gallazzini et Gérard Gomez ont été unanimes : « Nous n’avons pas de sacs d’or à vous proposer… mais nous allons vous apporter un soutien technique et logistique. Arthez a des atouts à faire valoir et votre action est très importante pour faire vivre ce territoire ».

Daniel Reclus, 1er adjoint au maire, a confirmé, avec ses collègues Isabelle Andrieu et Jean-Pierre Escouteloup, que la municipalité était heureuse de voir cette structure renaître et était déterminée à la soutenir.

> Projets

– Marché artisanal fin septembre-début octobre.
– Opération cadeaux de fin d’année.
– Efforts pour revitaliser une épicerie au centre bourg.
– Course gastronomique et patrimoniale autour du village en 2020.

Ce contenu a été publié dans Artisanat, Commerce, Économie, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.