Hagétaubin – L’Alerte Hagétaubinoise est de retour

Une renaissance prometteuse pour l’Alerte Hagétaubinoise.

Le club de foot de l’Alerte Hagétaubinoise avait cessé ses activités en 1998, à l’issue de la 1er Coupe du Monde remportée par la France. C’est en quelque sorte un pied de nez au destin : 20 ans après, à l’issue de la 2e Coupe du Monde pour les Français, des jeunes du village ont lancé l’idée de remonter le club.

Ce n’était pas chose facile mais, à Hagétaubin, on ose et on va même à contre-courant : à une époque où les clubs de villages disparaissent ou se fondent dans des ententes, l’Alerte Hagétaubinoise renaît de ses cendres, toute seule, avec une trentaine de joueurs de 17 à 40 ans, la plupart issus de la commune.

Un premier match amical a eu lieu à l’occasion de la fête locale qui célébrait son cinquantenaire ! Les supporters, déjà nombreux, sont ravis et très motivés.
L’équipe unique de seniors à 11 évoluera donc au plus bas niveau du District des Pyrénées-Atlantiques, mais elle espère bien monter rapidement.

> Sport et convivialité

C’est le but que s’est fixé l’entraîneur Santiago Rius, d’Hagétaubin lui aussi, un sportif bien connu des footballeurs de la région : il a pris sa mission très au sérieux et propose à ses joueurs une préparation exigeante.
Le calendrier sera connu prochainement : l’Alerte disputera également la Coupe Fuma.

L’encadrement est organisé autour d’un binôme très déterminé : le président Jean-Rémi Broca et son vice-président Mathieu Lupiet sont véritablement à la base de la résurrection du club. Ils sont assistés de Pascal Darracq au secrétariat et Pierre Cruzalèbes à la trésorerie.

Désormais, sous leurs couleurs traditionnelles vert foncé et rouge, les footballeurs de l’Alerte vont donc offrir à leur public de beaux moments de loisir et de convivialité, à travers ces rendez-vous sportifs retrouvés.

Prochain match amical, vendredi 6 septembre à Geüs d’Arzacq.

Ce contenu a été publié dans Loisirs, Sport, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.