Arance – Michel Camdessus est décédé

Michel Camdessus, lors de l’inauguration du NRO de Casteide-Candau, en novembre dernier.

Le maire délégué d’Arance Michel Camdessus est décédé vendredi soir à l’hôpital de Pau où il avait été admis il y a bientôt 4 semaines à la suite d’un accident cardio vasculaire.

Après une chute et une fracture du nez, il a été victime d’hémorragies consécutives à de récurrents problèmes cardiaques. Deux AVC ont eu raison de sa résistance et il s’est éteint à 64 ans, laissant « sans voix » ses proches et ses nombreux amis.

Né le 9 novembre 1955, il avait pris à 22 ans la succession de son père agriculteur et était devenu dans la foulée, en 1978, maire délégué d’Arance. Depuis, il avait mené une carrière d’élu faisant l’unanimité, tant auprès de ses collègues, que des agents et de la population. Il était en outre vice-président délégué à l’économie numérique et aux systèmes d’information de la communauté des communes de Lacq-Orthez.

> Richesse humaine

Jacques Clavé, maire de Mont, est sous le choc : « C’était un personnage d’une douceur et d’une gentillesse appréciées de tous, à la parole mesurée et pondérée, entièrement dévoué au service collectif. » L’élu souligne avec émotion le plaisir qu’il a eu avec ses collègues à travailler avec Michel Camdessus : « On perd gros aujourd’hui. C’était un bon gars, réfléchi, posé, qui s’efforçait d’arranger toujours tout le monde. Il nous manquera vraiment dans les assemblées municipales et communautaires où sa franchise et sa simplicité révélaient une profonde richesse humaine. »

Les obsèques de Michel Camdessus seront célébrées en l’église d’Arance mardi 25 février à 15 h.

Ce contenu a été publié dans Actualité, Politique, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Arance – Michel Camdessus est décédé

  1. GOUARDERES Jacky dit :

    Au revoir, Michel. Le « ARANCE » qu’on a connu et aimé, a bien changé. Je n’y connais presque plus personne. Bon courage à Marie et à ta famille que je ne connais pas non plus.
    Je suis très triste.
    Jacky GOUARDERES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.