Les médecins libéraux à la recherche de protections

Un collectif de médecins libéraux est à la recherche de matériels de protection pour équiper en priorité des postes médicaux avancés Covid-19, mis en place pour évaluer, hors de l’hôpital, des patients suspects de Covid.

L’objectif est double : désengorger les urgences et protéger les autres patients consultant pour des motifs autres dans les cabinets médicaux.
C’est aussi une façon pour les médecins libéraux de mutualiser les moyens qui font actuellement défaut pour les économiser au maximum, tout en se protégeant efficacement.

> Postes avancés Coordonné par Marie Miquel, neurologue à la clinique de Navarre, ce collectif tente de récupérer un maximum de matériels de protection pour les soignants afin de les aider dans cette période épidémique. Le matériel est également destiné à aider les infirmières libérales et aides-soignants qui seront amenées à accompagner des patients Covid au domicile.

Le collectif recherche des solutions hydroalcooliques, des blouses jetables manches longues ras de cou si possible, des sur-chaussures, des gants non stériles à usages uniques, des lunettes de protection, des masques chirurgicaux et des masques FFP2 et FFP3.
« Nous avons déjà obtenu de l’aide de pharmaciens, vétérinaires, carrossiers et nous cherchons à contacter les magasins de bricolage, actuellement fermés », cite par exemple Marie Miquel.

Les possesseurs de ces équipements sont invités à entrer en contact avec le collectif à ces deux adresses : dr.mariemiquel@gmail.com et xavier.hoarau@neurochirurgie.fr
Cette collecte se poursuivra durant toute la phase épidémique.
Des postes avancés sont ouverts ou en cours d’ouverture à Ger, Nay, Pau, Morlàas et Mourenx.

Ce contenu a été publié dans Actualité, Santé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Les médecins libéraux à la recherche de protections

  1. Fabienne Costedoat Diu dit :

    Un poste médical avancé a été créé au sein de l’hôpital d’Orthez , il fonctionne avec les médecins libéraux d’Arthez , Sault de Navailles, Orthez, Salies de Béarn, Puyoo et Baigts de Béarn. Son but est de centraliser toutes les pathologies infectieuses afin de libérer nos cabinets pour les affections courantes et d’éviter une potentielle contamination de nos patients.
    L’ouverture a eu lieu mercredi 25/03 et j’ai pris une garde jeudi 26, Hugues Malvezin m’a succédé vendredi.
    L’équipement est sommaire en ce qui concerne notre habillement, nous arrivons avec notre tenue de ville, nous nous changeons sur place avec des vêtements que nous apportons , nous repartons à la fin de la garde avec nos vêtements dans un sac plastique pour les laver à 60° chez nous. Nous avons en revanche des masques, des gants, des lunettes de protection et tout le matériel médical nécessaire à la consultation.
    Des élèves infirmières sont volontaires pour assurer le secrétariat, tout le personnel hospitalier est mobilisé et se serre les coudes, les médecins spécialistes: Cardiologues etc..ont donné leur numéro de téléphone portable pour être joints en permanence.
    Je tiens à remercier tous nos patients qui s’adaptent à nos nouvelles conditions de travail et en acceptent les contraintes. Merci à tous pour vos encouragements, témoignages, applaudissements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.