Quand l’information passe par un « patois politico-médiatique »

Jean-Claude Guillebaud critique chez nos dirigeants « un impardonnable dérapage technocratique » et « le patois politico-médiatique (truffé de mots anglais pour faire sérieux) qui n’a plus aucun sens ».

Sud-Ouest – Dimanche 3 mai 2020

Ce contenu a été publié dans Actualité, Politique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Quand l’information passe par un « patois politico-médiatique »

  1. Meyer Hubert dit :

    Cela ne date pas d’aujourd’hui !
    « Les Français passent pour cocardiers ; je ne les crois pas indignes de leur légende. Comment alors se fait-il qu’en moins de vingt ans (1945-1963) ils aient saboté avec entêtement et soient aujourd’hui sur le point de ruiner ce qui reste leur meilleur titre à la prétention qu’ils affichent : le français. … [Google Books]

    Date de publication originale : 1964
    Auteur : René Étiemble

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.