Influenza aviaire : abattage préventif dans toutes les exploitations

Le Sud-Ouest de la France est confronté depuis début décembre à un épisode majeur d’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP). La maladie circule désormais activement dans le département des Pyrénées-Atlantiques.

Le virus en cause (H5N8) atteint exclusivement les oiseaux, il n’est pas transmissible à l’homme. La consommation de viande ou œufs ne présente aucun risque.

Dans les Pyrénées-Atlantiques, 12 foyers sont déclarés et plusieurs suspicions sont en cours de confirmation. La stratégie de lutte à l’initiative du ministre de l’agriculture et de l’alimentation (Julien DENORMANDIE) prévoit des mesures de dépeuplement.

> Abattage préventif ordonné

L’arrêté préfectoral n°64-2021-01-15-005 désigne les communes dans lesquelles est ordonné un abattage préventif des volailles et oiseaux détenus dans toutes les exploitations. La commune d’Arthez-de-Béarn y figure.

Les autres communes du SIVOM d’Arthez de Béarn concernées sont : Arnos, Boumourt, Casteide-Candau, Castillon, Doazon, Hagétaubin, Saint-Médard.

Par ailleurs l’arrêté préfectoral n°64-2021-01-15-006, définit la liste des communes composant la zone réglementée et indique les mesures applicables dans celle-ci (interdictions de transports, déclarations en mairie, …). La commune d’Arthez-de-Béarn n’est pas concernée pour le moment par ces mesures. Mais il est possible que la situation de la commune d’Arthez évolue prochainement avec passage dans le « périmètre réglementé » si certaines suspicions aux alentours venaient à être confirmées.

> Élevages familiaux (basses-cours)

Les propriétaires trouveront ci-joint une information sur les obligations des propriétaires d’élevages familiaux.

Ils sont également invités à déclarer d’ores et déjà leur élevage en mairie en utilisant le formulaire dédié.

Ce contenu a été publié dans Actualité, Santé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.