L’arme de la douceur

Dans son dernier ouvrage, « Entrer dans la douceur »(éd. L’Iconoclaste, 372 p., 18 €), le journaliste et essayiste Jean-Claude Guillebaud fait un éloge de la douceur, ce mot « ample et lumineux », et ferraille contre ce qui empêche le seul projet viable des humains : le cynisme menant au nihilisme, la compétition acharnée qui écrase le faible, l’obsession du court terme qui insulte l’avenir.

Christophe Lucet, Sud-Ouest Dimanche, 17 janvier 2021.

Ce contenu a été publié dans Actualité, Culture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.