Les sapeurs pompiers ont su s’adapter

Pierre Castéra-Garly remercie également la population de l’accueil réservé lors du passage pour les calendriers.

La Sainte-Barbe ayant été annulée, les sapeurs-pompiers du centre de secours d’Arthez de Béarn n’ont pu faire en public le bilan de l’année écoulée.

« Au gré des différents protocoles, nous nous sommes adaptés pour donner une réponse opérationnelle aussi fine que possible, afin de préserver l’intégrité des victimes et des pompiers, explique le chef du centre, le lieutenant Pierre Castéra-Garly. » Et la grande satisfaction tient au fait que, malgré tous les contacts qu’ils ont eus avec des personnes atteintes par ce virus, aucun pompier n’a été contaminé.

Le bilan final opérationnel 2020 accuse une baisse d’environ 13 %, ce qui est le reflet de l’activité départementale. « Et c’est tant mieux car cela fait autant de personnes ou de biens pour lesquels nous n’avons pas eu à intervenir, se réjouit le chef de centre. » Cependant, les pompiers arthéziens sont intervenus en renfort sur le feu de la forêt de Chiberta, 2 feux importants de broussailles à Denguin et Bougarber, et 2 feux de locaux industriels à Artix.

> Engagement sans faille

Points négatifs, aucune action de formation n’a pu avoir lieu et les pompiers ont connu, comme tout le monde, la difficile perte du lien social. Quant à l’agression de 4 sapeurs en intervention à Hagétaubin en 2019, une première douloureuse, justice a été rendue en novembre 2020.

En ce qui concerne les effectifs, le centre enregistre 2 démissions, 3 départs pour raisons professionnelles ainsi que 2 départs en retraite : Didier Guérin et Luis Gomez, 38 et 20 ans de carrière. Ces départs sont compensés par le recrutement de Morgane Lapeyre et Carole Rius, et de deux arthéziens à venir.

Par ailleurs, André Roumas a été promu lieutenant-colonel, 1er médecin du centre à être nommé dans ce grade.

Enfin Pierre Castéra-Garly tient à remercier « [son] adjoint le lieutenant Pierre Gougy, tous les SP pour leur engagement sans faille et leur investissement, ainsi que l’adjudant-chef Jean-Jacques Lapoux, le sergent-chef Jean-Pierre Cazenave et le caporal Jean-Baptiste Pujol qui apportent leur aide bénévole pour les tests COVID à Arthez ».

Ce contenu a été publié dans Social, Vie communale, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Les sapeurs pompiers ont su s’adapter

  1. Muraro dit :

    Dynamisme, efficacité, sérénité, disponibilité : bravo aux sapeurs-pompiers d’Arthez.
    LCl (ER) Michel Muraro

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.