Une année pas comme les autres (2)

Cette année morose se sera tout de même achevée dans la joie de Noël.

La rentrée de septembre s’est effectuée, elle aussi, de manière adaptée : le collège a accueilli une nouvelle principale, Marie-Carmen Lemarchand et le club Lous Gaouyous s’est installé dans son nouveau local de l’espace multisports.

> Économie et solidarité

Malgré un second confinement, l’automne voyait l’activité économique se développer avec l’installation de nouveaux commerces et services : institut de beauté L’Éveil des Sens, agence immobilière Fidantzia, cabinet d’ostéopathie, poissonnerie ambulante et vente d’huîtres au marché. En parallèle, un marché animé attirait de nombreux consommateurs à la veille des fêtes de fin d’année.

Quant à la solidarité, elle s’affichait de manière spectaculaire, avec des donneurs de sang toujours au rendez-vous, de belles collectes pour les Restos du Cœur (magasin Carrefour, école St Joseph) et la Banque alimentaire, et la 1er opération réussie des boîtes de Noël.

Tout au long de cette année difficile, les Arthéziens ont ainsi démontré une belle faculté de résilience, confirmée par l’installation en décembre d’un tout nouveau conseil municipal des jeunes présidé par Juliette Larrous.

Ce contenu a été publié dans Vie communale. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Une année pas comme les autres (2)

  1. THOMMERET dit :

    Merci Laurent, pour la rétro de cette année très difficile. Ne retenons que les belles choses réalisées. Merci aussi de tenir informé les Arthéziens tout au long de l’année. Ton blog est précieux pour la communauté. Bonne année à toi et ta famille et surtout continues d’informer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.