Urdès – Le verger des écoliers

Les écoliers, entourés de leur professeur, des élus et des techniciens, écoutent attentivement les conseils avant la plantation.

Une belle opération de plantation d’arbres autour de l’école s’est déroulée jeudi 25 février, dans la cadre du RPI Lacq-Audéjos – Urdès, avec le soutien financier de l’entreprise Vertex Bioenergy.

Sophie Bailhé, responsable qualité, et Alexandre Alves, technicien également élu de la commune de Lacq, précisent que « l’usine Bioénergie du Sud-Ouest installée sur la plate-forme Induslacq à Arance, spécialisée dans la production de bioéthanol, a financé l’achat des 43 arbres. »

Christophe Capiton, responsable des espaces verts à la CCLO, explique de son côté : « Nous apportons une assistance technique pour la plantation après avoir proposé aux écoliers le choix d’espèces rustiques et locales d’arbres fruitiers, dans le respect d’un équilibre naturel. »

Pour le maire Christian Lechit, accompagné de son adjoint Joël Labarde-Rayna, cette action qui se situe dans l’esprit de l’opération « 1 enfant-1 arbre » des années 2000, est très intéressante : « Nous appellerons cet espace Le verger des écoliers. Même dans le milieu rural, les enfants ont besoin de retrouver le contact avec la nature et cette opération va leur permettre de se réapproprier les espaces naturels publics. »

> Belle action pédagogique 

La directrice de l’école, Marie Fittes-Pucheu, est ravie : « Nous menons là une belle action pédagogique. Les enfants de Grande section et CP, par groupes de 2, ont choisi leur arbre et ils découvrent, sur le terrain, les joies et les exigences de la plantation. »

Les jeunes sont manifestement très intéressés par ce travail : ils observent les différentes parties de l’arbre, notent que certains fruitiers se plantent avec la motte, d’autres avec les racines nues, apprennent le difficile maniement de la pelle.

Au final, ils auront planté durant la matinée 12 arbres fruitiers, pommiers, pruniers, poiriers, cerisiers et figuiers. Rendez-vous est pris dans 2 ans pour la première cueillette.

Ce contenu a été publié dans École publique, Éducation, Environnement, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.