La belle fresque des écoliers de St Joseph

Les petits graffeurs de Saint-Joseph ont créé, aidés par Athorn, une belle fresque vivante et colorée.

« Merci de nous avoir appris à colorer le Monde » : tel est le message de la banderole qu’ont réalisée les enfants de l’école Saint-Joseph pour exprimer leur reconnaissance à Athorn, le graffeur salisien venu les aider à peindre une magnifique fresque sur le mur de la cour de récréation « lieu important de la vie scolaire de chaque enfant ».

Ce beau projet pédagogique a pu se concrétiser grâce à l’enseignante Nadège Commarmond, qui dispense notamment des cours d’Arts Plastiques aux élèves de CE et CM : « Nous avons commencé par un travail autour des couleurs en lien avec les émotions, explique la professeur, puis nous avons observé des représentations d’art contemporain, de land art, de street art (art urbain) et nous avons évoqué l’engagement des artistes. »

La réalisation de l’œuvre a occupé la semaine du 8 au 12 mars : le temps a quelque peu contrarié le travail qui a tout de même pu être achevé pour le vernissage du lundi 15 mars. « Nous avons représenté, sur un fond noir, le monde merveilleux et coloré des planètes », précise l’artiste qui a écrit en guise de signature : « Je peins les toiles en noir car il n’y a que la nuit que l’on voit les étoiles. »

> Redonner couleur et joie

30 enfants des classes de CE et CM ont participé à ce beau projet : ce sont eux qui ont choisi les couleurs, les postures des silhouettes, puis ont peint avec des brosses à dents, des bombes et pochoirs. « Le travail a été collectif, précise l’autre enseignante Gwenola Philippe. Chacun des 15 personnages représentés a été créé par deux enfants. »

Lors du goûter de vernissage, le graffeur Athorn a remercié de son coté les enfants qui lui ont offert des cadeaux : « J’ai été très heureux d’avoir travaillé avec vous. Accrochez-vous à ce qui vous fait vibrer, à ce que vous aimez. Mon cadeau, c’est vous, a-t-il conclu avec émotion ».

La directrice Jocelyne Dumondin a exprimé elle aussi sa satisfaction : « Ce projet artistique et coopératif est né à la fois d’une envie de fédérer les élèves autour d’une action commune et de redonner des couleurs et de la joie à notre cour de récréation. Il a ainsi permis aux enfants de découvrir un art contemporain, de rencontrer un artiste passionné et de vivre, dans cette période compliquée, des moments de liberté, d’expression libre, de partage et de relation à l’autre ».

Ce contenu a été publié dans École privée, Éducation, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.