Canton Artix et Pays de Soubestre – Amandine Painset et Jean-Bernard Prat entrent en campagne

Amandine Painset et Jean-Bernard Prat, accompagnés de Didier Darribère et Laure-Anne Saillard.

Amandine Painset et Jean-Bernard Prat, représentant la Gauche 64 à la prochaine élection départementale, ont déclaré leur candidature mercredi 5 mai au foyer de Boumourt.

Amandine Painset, 41 ans, attachée parlementaire, est maire de Bonnut : « Outre mon implication dans le monde associatif, précise-t-elle, j’ai toujours été engagée politiquement à gauche, aux côtés du PS. »

Jean-Bernard Prat, 62 ans, est maire de Boumourt, président du SIVOM d’Arthez de Béarn et vice-président du Syndicat mixte eau et assainissement des 3 cantons : « Parallèlement à mes fonctions politiques, je termine en septembre ma carrière de professeur des écoles, souligne-t-il, et depuis ma jeunesse j’ai participé activement à la vie associative sportive et culturelle. »

> Les remplaçants

Laure-Anne Saillard, 39 ans, maire-adjointe de Denguin sera remplaçante : « Je suis vice-présidente de l’association des usagers du centre d’animation de Billère, ajoute-t-elle, et chargée de mission à l’association Concert’O, club des mécènes de l’orchestre de Pau Pays de Béarn. »

Didier Darribère, 56 ans, maire de Mialos, est l’autre remplaçant : « J’exerce le métier d’agriculteur, précise ce dernier, j’appartiens au Bureau de la Communauté des communes des Luys en Béarn et je suis administrateur de l’Ehpad L’Arribet. » Une équipe représentative

> Une équipe représentative

Les candidats tiennent à souligner que leur équipe d’élus, d’une moyenne d’âge de 49,5 ans, est « soudée, complémentaire et parfaitement représentative de toutes les parties du territoire, à la fois rural et urbain ». Amandine Painset précise qu’ils représentent ainsi les 4 anciens cantons (Arzacq, Arthez, Orthez, Lescar) et les 3 intercommunalités (CCLO, CCLB et Agglo de Pau).

« Notre candidature est en parfait accord avec la démarche du groupe Gauche 64 du Conseil départemental, ajoute Jean-Bernard Prat, et elle a été décidée notamment en entente avec le maire d’Artix Jean-Marie Bergeret-Tercq. »

Fiers de porter les valeurs de la gauche, ils s’engagent à « travailler avec créativité et efficacité, et remettre l’humain au centre des préoccupations du Département ».

Ce contenu a été publié dans Politique, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.