Le raccordement optique avance

Élus et techniciens ont accompagné l’installation du NRO.

Un nœud de raccordement optique (NRO) a été installé, vendredi 18 juin, sur le parking de l’Espace multisport. Cet équipement va permettre de couvrir cinq communes : Arthez de Béarn, Mesplède, Castillon, Doazon et Urdès.

Le déploiement du très haut débit (TDH) en fibre optique est assuré pour la construction, l’exploitation et la commercialisation du réseau par THD64, société ad hoc créée par XpFibre filiale d’Altice : cette délégation de service public (DSP) lui a été confiée par le Syndicat mixte La Fibre64, présidé Jean-Jacques Lasserre, président du Conseil départemental.

Patrice Nicolas, de la Fibre64, explique : « Le chantier d’installation de la soixantaine de NRO prévue dans le département avance bien. Chaque nœud de raccordement est ensuite relié à un sous répartiteur optique (SRO), ou armoire de rue, d’où partira la liaison jusqu’à un point de branchement optique (PBO) avant le branchement final en sous-terrain ou en aérien par l’opérateur commercial dans chaque foyer ».

> Pied d’égalité

Marlène Le Dieu De Ville, vice-présidente de la CCLO déléguée à l’économie numérique et aux systèmes d’informations, se réjouit de cette avancée : « C’est un moment très important. La pose du NRO va faire venir la fibre dans nos villages au même titre que dans les grandes villes. On sera tous sur un pied d’égalité ».

Philippe Liot, responsable des collectivités chez THD64, précise de son côté : « La zone de distribution sera progressivement construite entre 2021 et 2023. Chaque usager devra vérifier son éligibilité auprès de son opérateur et sur le site La Fibre64« .

La pose de ce NRO a constitué une opération technique spectaculaire réalisée par la société Autaa d’Artix. Le local est installé dans le talus Nord du parking de l’espace multisport : « Semi-enterré, il s’insère mieux dans le site et ménage la vue des habitations voisines, souligne Joseph Lagarde, adjoint au maire. De plus, une barrière de protection permettra d’éviter accidents et intrusions. »

Quant à la conseillère départementale Fabienne Costedoat-Diu, elle tient à ajouter que « le syndicat La Fibre64, poursuivant la mission impulsée par le Département en matière d’insertion et d’emploi, s’assure que les engagements de la clause d’insertion sont bien remplis par le délégataire ».

Ce contenu a été publié dans Vie communale, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.