Étude épidémiologique participative de santé sur le Bassin de Lacq

Arthez de Béarn est dans le périmètre concerné par cette étude épidémiologique.

Le site officiel de la mairie informe :

En 2015, l’Agence nationale de santé publique (Santé publique France) a été saisie par la Direction générale de la Santé sur l’opportunité et la faisabilité d’une surveillance épidémiologique des populations riveraines du bassin industriel de Lacq. Une première étude locale de contexte a été publiée en mai 2019 .

En cette fin d’année, Santé Publique France annonce qu’une seconde étude épidémiologique participative de santé, complémentaire aux travaux précédents, est en phase d’initiation. Cette dernière a pour objectif de décrire l’état de santé des riverains du bassin industriel, leur perception de l’environnement local et d’analyser les liens entre les deux.

Participative, elle prendra la forme d’une enquête individuelle, par questionnaire.

Parallèlement, les riverains seront invités à prendre part à des ateliers citoyens qui se tiendront tout au long de l’étude. La tenue de ces ateliers nécessite l’engagement d’une quarantaine de riverains, adultes volontaires, présentant une diversité de profils (âge, sexe, commune de résidence…. etc).

Enfin, les acteurs locaux (associations et professionnels de santé) seront intégrés à sa gouvernance. L’objectif étant de permettre leur contribution à l’élaboration et à la réalisation de l’étude.

Les premiers ateliers citoyens se tiendront dès novembre 2021 à Mourenx, dans le strict respect des mesures sanitaires en vigueur.

Pour en savoir plus, on peut consulter le site internet de Santé Publique France.

Ce contenu a été publié dans Économie, Santé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.