“La vie est comme un arc-en-ciel : il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs.” (A. Ramaya)

8 h 54, ce vendredi 7 janvier, au quartier Bergoué.

                        Sur l’arc-en-ciel

Le bel astre du jour dans le sein de l’orage
Nous forme tout-à-coup ce lumineux tableau,
Et, tout-à-coup, aussi, le couvrant d’un rideau,
Il dérobe à nos yeux son inconstant ouvrage.

De ce peintre brillant, la toile est le nuage ;
Ses rayons réfléchis lui servent de pinceau ;
Il prend pour ses couleurs, l’or, l’azur, le feu, l’eau,
Et la vapeur commence à finir cette image.

Fragiles ornements, éclat faible et trompeur,
Passagères beautés, filles de la vapeur,
Des faux biens d’ici-bas vous peignez l’inconstance.

Par les mêmes couleurs et par les mêmes traits,
Vous imprimez la crainte, et donnez l’espérance,
Vous annoncez la guerre, et vous manquez la paix.

Laurent Drelincourt, (1626-1680)

Ce contenu a été publié dans Vie du blog. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à “La vie est comme un arc-en-ciel : il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs.” (A. Ramaya)

  1. Nicole Bellocq dit :

    Très très beau poème !!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.