Les collégiens s’engagent pour réduire le gaspillage alimentaire

Les collégiens font constater, à la fin du repas, qu’ils n’ont rien gaspillé.

Depuis l’acquisition d’une table de tri au printemps 2019, le collège Corisande d’Andoins organise chaque année scolaire trois campagnes de pesée des déchets afin d’inciter les élèves à réduire le gaspillage.

À l’occasion de la 2e campagne qui s’est déroulée du lundi 17 au vendredi 28 janvier, un concours « zéro déchet alimentaire », organisé par la gestionnaire, la responsable de restauration et les éco-délégués, est venu renforcer cette action de sensibilisation.

La gestionnaire, Odile Pastre Beaubeau, précise les modalités de cette démarche exemplaire : « Les participants inscrits au concours doivent composer leur repas d’au moins une entrée et une assiette petite faim ou grande faim. Pour être gagnants, les élèves doivent manger entièrement leur repas tous les jours de la semaine. Un tirage au sort a lieu à la fin de la campagne pour attribuer 20 lots, place de cinéma ou livre, selon le choix de l’élève ».

> Bio et local dans les menus

Ce concours a rencontré un franc succès auprès des élèves de 6e qui ont participé à plus de 60 %. Les plus grands étaient moins nombreux à jouer le jeu mais le résultat de la campagne est tout à fait satisfaisant, même si les absences dues au Covid 19 ont perturbé la participation des élèves.

De réels progrès sont constatés. En effet, lors de la 1er campagne annuelle, à l’automne 2021, 61,5 kg de nourriture ont été gaspillés pour 1 300 repas sur 8 jours, alors que la 2e campagne n’a comptabilisé que 45 kg.

La gestionnaire avoue sa satisfaction : « Ces campagnes de sensibilisation portent leur fruit car on constate de réels progrès au fil des mois. »

Et ce n’est pas uniquement le volet environnemental, certes fondamental, qui est impacté. Sur l’année scolaire, la réduction du gaspillage permet en effet d’économiser au moins un millier d’euros.  « Ces économies, souligne la principale Marie-Carmen Lemarchand, favorisent en retour l’augmentation du bio et du local dans les menus. D’ailleurs, le collège a obtenu en novembre 2021 le label niveau 2 Ecocert en cuisine avec 41 % d’achats alimentaires biologiques. »

Ce contenu a été publié dans Collège, Éducation, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.