Une commune où il a fait bon vivre en 2021… malgré tout

L’accueil de loisirs du SIVOM a su s’adapter, durant cette année particulière, à tous les protocoles sanitaires.

La commune d’Arthez-de-Béarn a vécu, comme toutes les autres, une année 2021 assez particulière : cependant elle s’est efforcée de s’adapter à la pandémie et, comme l’a révélé en avril un classement des villages où il fait bon vivre, elle est bien située au 1 006e rang national (sur 11 431) et au 26e rang départemental (sur 151).

Même si la population a légèrement diminué, avec 1.891 habitants, cette bonne santé s’est concrétisée au fil des mois, dans différents domaines.

> Changements

Quelques changements notables tout d’abord : en février, une agence postale communale a été ouverte à la mairie en remplacement du bureau de poste désormais fermé : les usagers y ont au moins gagné en horaires d’ouverture.

Changement également à la paroisse : en mai, Cathy Lannes succède au secrétariat à Patricia Loquet partie à la retraite, et en septembre l’abbé Pierre Lahon, en provenance d’Orthez, remplace Armand Paillé, muté en vallée d’Ossau.

Remplacement dans le commerce également : Pierre Darnaudéry et Sarah Trouilh ont ouvert la boulangerie A Noste, succédant à Bertrand Broussé qui a pris sa retraite. Quant à Claude Cazaubon, il a cédé la Cave d’Arthez qu’il avait créée il y a 6 ans à Damien Guilbaud qui s’est installé au 36 de la Carrère (à la place des Caprices du Soleil), où il vend également sa charcuterie espagnole.

> Nouveautés

Du côté des nouveautés, la démarche Fenics, destinée à l’étude de la revitalisation du centre-bourg, a été enclenchée en février et s’est poursuivie toute l’année, pour des résultats concrets prochainement dévoilés.

Mais le fait majeur est constitué incontestablement par l’ouverture du centre de vaccination anti Covid : désormais installé dans l’ancien bureau de poste, il n’est pas près d’arrêter de fonctionner !

Un espace France Services a par ailleurs été ouvert à la mairie au début de l’été et un marché estival a été organisé près du camping en juillet et août, tandis qu’un 1er forum des métiers de la sécurité s’est déroulé en novembre.

> Domaine scolaire

Parmi les éléments contribuant au bien-être, au niveau scolaire la cantine du collège a obtenu en avril un label bio, avant le label Ecocert en fin d’année.

Quant à l’école Saint-Joseph, elle a embelli son environnement avec une grande fresque originale réalisée avec les enfants.

> Loisirs

Du côté des loisirs et de la culture, le Pingouin Alternatif s’est distingué avec l’organisation de conférences et concerts de haute tenue.

Une belle animation a fêté le passage du Tour de France en juillet, avec une exposition originale mettant en valeur les cyclistes arthéziens.

Si le quartier Cagnès a retrouvé son repas festif en octobre, un nouveau comité des fêtes du village s’est constitué autour de Patrice Steinmann.

> Solidarité

La solidarité aussi a été présente en 2021 avec la célébration d’Octobre Rose, des actions en faveur de la banque alimentaire et du téléthon, ainsi que l’ouverture en décembre d’une friperie, présidée par Florence Escouteloup, dont les recettes seront reversées au CCAS.

Ce contenu a été publié dans Vie communale, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.