Après 10 ans d’existence, le SIVOM poursuit ses investissements dans les écoles

L’école d’Argagnon a bénéficié d’un important chantier de rénovation financé par le Sivom.

Créé en 2011 à l’occasion de l’intégration de la communauté de communes d’Arthez de Béarn dans l’intercommunalité de Lacq, devenue aujourd’hui CCLO, le Sivom d’Arthez de Béarn poursuit, après 10 ans d’existence, ses investissements dans les écoles dont il a la charge.

« Depuis l’origine, se réjouit le président Jean-Bernard Prat, nous fonctionnons sans augmenter la participation des communes, ce qui est la preuve d’une gestion saine. »

Au sujet justement de la contribution financière des communes au Sivom, le cabinet conseil MS viendra, courant 2022, rappeler aux élus comment a été calculée à l’époque cette participation des communes, et le président précise : « Une réflexion suivra cette présentation afin que tous les points de vue puissent s’exprimer ».

En ce qui concerne la compétence principale du Sivom, de gros travaux ont été effectués en 2021 dans les écoles : Argagnon a bénéficié d’un grand plan de rénovation (250 000 €) qui s’est achevé l’an dernier avec l’électricité et le chauffage. Important chantier également à Arthez de Béarn (63 000 €) de peinture, maçonnerie, plomberie, portail, accès cuisine. 15 000 € ont été dépensés pour Casteide-Candau, 10 000 € pour Boumourt et 2 500 € pour Castillon. Tous ces travaux ont bénéficié d’une aide d’État (DETR) de 36 354 €.

> Travaux à l’Ehpad

Par ailleurs, des photocopieurs neufs ont été installés dans les écoles et au siège du Sivom, et de nouveaux tableaux numériques à l’école d’Hagétaubin. Le bus a été vendu (35 000 €) à une collectivité territoriale : tous les transports scolaires sont désormais assurés par la Région, qui en possède la compétence.

Pour 2022, les travaux aux écoles vont continuer autour des équipements de sécurité. Un appel d’offres sera lancé pour renouveler le prestataire de la restauration scolaire.

Dans un autre domaine, le terrain Buil (quartier Bergoué) a été vendu 13 000 € à la commune d’Arthez de Béarn.

Le CIAS (Centre intercommunal d’action sociale), quant à lui, projette en 2022, pour l’Ehpad Le Temple, des travaux de mise aux normes de la sécurité incendie (53 000 €) et de réhabilitation des ascenseurs (21 000 €).

(Suite dans un prochain article)

Ce contenu a été publié dans École publique, Éducation, Vie communale, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.