Ô l’amour d’une mère !

Dans son recueil de poèmes « Les Feuilles d’automne », Victor Hugo écrit ces vers inoubliables en hommage à sa mère :

« Ô l’amour d’une mère ! amour que nul n’oublie !
Pain merveilleux qu’un Dieu partage et multiplie !

Table toujours servie au paternel foyer !
Chacun en a sa part et tous l’ont tout entier ! »

N.B. : Et tant pis si cette Fête des Mères, une invention de 1897, a été reprise par Pétain dans la thématique du gouvernement de Vichy “travail, famille, patrie”. Il est intéressant de lire à ce sujet un article de Violaine Epitalon, paru sur le site de Marie-Claire du 24/05/2022 :

Aux origines de la fête des mères

Ce contenu a été publié dans Actualité, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.