La friperie solidaire au cœur de l’été

Les responsables de la friperie aident l’Ehpad Le Temple à favoriser le bien-être de ses résidents.

La friperie solidaire Atz’Frip est maintenant ouverte depuis plus 7 mois et les responsables affichent une satisfaction légitime.

« Depuis l’ouverture le 1er décembre dernier, précise la trésorière Nicole Cazalis, nous avons vendu 2 400 pièces, toutes à 1 ou 2 €, 5 € maximum pour les plus importantes. C’est un bilan tout à fait positif et la qualité des produits que nous proposons attire un public large et diversifié. »

Quant à la présidente Florence Escouteloup, elle confirme ces bons débuts d’une activité qui semble répondre à un vrai besoin, tout en correspondant aux aspirations antigaspillages de l’époque : « Grâce aux sommes récoltées, explique-t-elle, nous sommes en mesure de financer quelques demandes importantes, notamment au profit de l’Ehpad Le Temple qui nous a sollicités pour des besoins en équipement en prévision de la canicule annoncée. »

‌C’est ainsi que Atz’Frip a fourni tout d’abord un petit réfrigérateur (150 €) qui sera destiné pour un étage. Il faut savoir que l’ascenseur sera bloqué pendant une quinzaine de jours pour des travaux obligatoires de maintenance : les résidents les moins valides ne pourront donc pas descendre à la salle du bas, qui est climatisée.

De plus, la friperie a payé cinq ventilateurs sur pied (150 €), achetés au magasin Point Vert local, qui seront déposés dans les chambres ou couloirs afin de rafraîchir au maximum l’atmosphère.

> Écoles et CCAS

Par ailleurs, une 2e action a été décidée par les responsables : Atz’frip fera un don à chacun des trois établissements scolaires de la commune (école publique, école privée et collège). « Ce don de 200 € à chacun permettra de les aider à mener à bien des actions pédagogiques, souligne la présidente. »

Quant au centre communal d’action sociale (CCAS), il bénéficiera d’une somme de 200 € « qui contribuera au développement des actions de solidarité en faveur des personnes les plus démunies ».

La friperie connaît donc des débuts prometteurs et a atteint les premiers objectifs qu’elle s’était fixés.

Ce contenu a été publié dans Solidarité, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.