Un « Stop » controversé, pour plus de sécurité…

Une signalisation plus contraignante pour plus de sécurité.

Depuis le début du mois est apparue une nouvelle signalisation au carrefour de la rue du Bourdalat et de la côte de Bourroua, devant le restaurant Lou Chabrot.

Il s’agit essentiellement d’un panneau « Stop » qui oblige les automobilistes arrivant par l’entrée Ouest du village (des routes de Gouze et de Mesplède) à s’arrêter avant de descendre vers la route de Cantinat ou de s’engager vers le centre bourg.

L’apparition de ce panneau a fait beaucoup parler, déclenchant une polémique comme savent si bien les créer les réseaux sociaux. La plupart des intervenants jugent cette obligation de s’arrêter excessive, voire inutile, car « le Stop ne servira qu’aux véhicules tournant à gauche pour emprunter la Carrère » : cette artère centrale du bourg fait d’ailleurs l’objet d’une expérimentation en sens unique depuis le mois de février.

Le maire, Jean-Pierre Escouteloup, tient à justifier cette nouvelle signalisation : « Ce Stop était prévu dès l’origine, dans le plan Fenics (démarche d’étude de réhabilitation du centre bourg), avec un haricot central qui a été abandonné en raison de l’étroitesse de la voie. Un arrêté municipal avait été pris à ce sujet mais les services de la CCLO ne l’ont installé que ces derniers jours. »

> Faire ralentir

Et le maire d’ajouter : « C’est avant tout un problème de sécurité. D’un côté on me demande de faire ralentir la vitesse, de l’autre on s’insurge contre un panneau qui oblige à s’arrêter. »

Il ne veut pas qu’on oublie que les ralentisseurs de la rue du Bourdalat n’ont pas été réinstallés après le passage du Tour de France 2021, car ils causaient des nuisances sonores aux riverains.

« Il fallait donc faire quelque chose, car certains conducteurs roulent trop vite et des accidents graves ont été évités de justesse. Autre raison, la sortie du petit parking du restaurant, réservé aux handicapés, sera ainsi sécurisée. »

On peut comparer ce Stop à celui de la descente vers le complexe sportif, qui a pour finalité principale le ralentissement.

Par ailleurs, un passage pour piétons a été matérialisé devant le Stop et les vélos arrivant de la Carrère devront eux aussi s’arrêter.

En fait, une fois de plus, les contraintes viennent pallier l’indiscipline de certains conducteurs peu respectueux.

Ce contenu a été publié dans Vie communale, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

5 réponses à Un « Stop » controversé, pour plus de sécurité…

  1. Foubert dit :

    Ok donc quelques personnes ne respectent pas le code de la route, donc on va mettre un stop aberrant et inutile, pour que ceux qui respectent le code de la route s’arrêtent pour rien. Et les abrutis qui passaient à fond sans regarder continueront à mettre les autres en danger… ben oui un stop ça va pas les déranger à ceux-là…! c’est typiquement ce genre de mesures qui incitent les gens à faire n’importe quoi… on met un stop inutile ici, une limitation de vitesse excessive là, une ligne blanche sur une ligne droite bien dégagée… des choses qui n’ont pas de sens se banalisent, et qui amènent les gens à ne plus rien respecter…

    • Laurent dit :

      Tout à fait d’accord.
      L’abus de mesures contraignantes me semble aussi contre-productif : il faut que toute obligation soit compréhensible, justifiée et respecte le simple bon sens. Ce « Stop » entre-t-il dans cette catégorie ?
      Laurent Toral.

  2. Isabelle Puzo dit :

    Ce n’est pas parce qu’une mesure est prévue de longue date qu’elle est bonne. Il faut savoir se remettre en question…il est vrai que peut être qu’on ne connaît pas le nombre d’accident survenu à cet endroit

  3. Foub dit :

    Ce stop n’a rien à faire là ,le maire prétend que cela sécurise la place handicapé du Chabrot, mais non ,on stoppe et on repart sans même l’apercevoir, et il n’y a que les Arthéziens qui passent donc à ce Stop ?
    Ceux qui traversent Arthez sans connaître, tant pis ?

    Il faudrait par contre signaler aux non-arthéziens comment entrer au centre village beaucoup arrivent route de Gouze pour demander l’accès à la maison de retraite ….aucune signalisation !
    Et avec ceci ,j’en conclue que le sens de circulation bourg ne changera pas pourtant l’expérimentation des 6mois est passée !
    Ce Stop est en face d’une bicoque que la mairie devrait acheter et démolir ,ainsi …aucun souci de visibilité !

    Certes ,les réseaux sociaux fournissent une occasion de s’exprimer c’est de la communication et forcément que ceux qui sont d’accord ne réagissent pas.
    Trop d’aberrations ne font qu’alimenter la rivalité entre les gens…

  4. herve.morere morere dit :

    un point qui a été évoqué lors des différentes réunions avec l’opération FENICS est la vitesse sur l’axe principal au niveau de l’accès au centre bourg ( du coin COSY en poursuivant après les établissements CAZENAVE) : il est intolérable de voir et d’entendre par ailleurs la vitesse à laquelle circulent certains usagers . Qu’il s’agisse des semi-remorques et tracteurs pour certains avec des charges importantes, véhicules légers. Je comprends tout à fait que le moment des récoltes est une époque où le flux est plus important et je ne saurais remettre en cause le travail des agriculteurs mais il devient urgent d’envisager une limitation comme cela avait été demandé et cela avant qu’un incident ( ou accident) ne se produise. Par ailleurs, les cyclistes arrivant au niveau du Chabrot sont également invités à respecter la signalisation en place, un sourire ne suffira pas lorsqu’ils se retrouveront sur le capot d’une voiture après avoir brûlé le stop

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.