Les jeunes collégiens ont été sensibilisés au harcèlement

Les collégiens ont participé activement à cette sensibilisation au harcèlement.

Dans le cadre du programme national pHARe (programme de prévention et lutte contre le harcèlement à l’école), les gendarmes Stéphanie Garcia, commandant la brigade d’Arthez de Béarn, et Stéphane Borny de Mourenx sont venus échanger, début octobre, avec les élèves de 6e du collège Corisande d’Andoins.

Les jeunes ont ainsi découvert que l’on pouvait être condamné dès l’âge de 13 ans. Ils ont pu s’exprimer sur le droit à l’image, la protection des données et sur la nécessité d’être vigilants au quotidien.

« Nous développons ce programme de prévention, précise la principale Marie-Carmen Lemarchand, en collaboration avec des élèves qui jouent le rôle de sentinelles auprès de leurs camarades. »

> Questions pertinentes 

Durant une heure, chaque classe a suivi avec attention les explications des gendarmes : « Les jeunes se sont montrés très réceptifs, se réjouit l’adjudante-cheffe Stéphanie Garcia. Ils ont participé activement aux échanges, posant des questions pertinentes ».

Chacun est désormais bien informé sur le harcèlement et le cyberharcèlement, le danger qu’ils représentent et les dégâts qu’ils occasionnent. « Nul doute qu’ils sauront tirer profit des conseils donnés, estime la principale. »

Ce contenu a été publié dans Collège, Éducation, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.