Les économies d’énergie au menu du conseil municipal

L’éclairage extérieur des chapelles, comme ici à Caubin, sera arrêté.

Le conseil municipal du 14 décembre a mis en évidence l’importance accordée par les élus à la recherche d’économies d’énergie.

« En raison du contexte actuel et de l’envolée des prix de l’énergie, explique le maire Jean-Pierre Escouteloup, une commission Énergie a été mise en place et propose différentes mesures d’économie. En effet, si nous restons aux mêmes niveaux de consommations, la facture 2023 devrait passer de 61 000 € à 150 000 € d’estimation moyenne, mettant sérieusement en difficulté les finances communales. »

Diverses pistes sont donc proposées aux élus qui les approuvent à l’unanimité : température maximale de 19° dans tous les lieux accueillant du public ; gymnase et vestiaires non chauffés (dojo 18°) ; 18° pour les salles de l’espace socioculturel (bibliothèque 19°) et du Saubestre ; fin des entraînements aux stades à 21 h ; piscine fermée aux scolaires, ouverte en juillet et août avec eau chauffée à 25°.

Par ailleurs, outre la négociation des tarifs du gaz, l’alimentation de la piscine et de la salle omnisports en propane est à l’étude.
À l’étude également, le passage en éclairage en LED pour les bâtiments communaux et les stades.
L’éclairage extérieur des chapelles sera arrêté et la maison des pèlerins sera fermée du 01/11 au 01/04.

> Illuminations limitées 

Enfin, les illuminations de Noël se limiteront au centre du village et uniquement pour la durée des vacances.

« La commission suivra tous les mois les consommations et sera très réactive aux éventuelles dérives durant cette période tendue, ajoute le maire. » Il faut noter que les associations, sensibilisées au problème, ont approuvé unanimement ces dispositions.

Les délégués au SIVOM font remarquer que le problème n’est pas résolu à l’intercommunalité, notamment dans les écoles, et demandent au président de « programmer rapidement une réunion afin de prendre les dispositions nécessaires ».

Parmi les autres sujets abordés, les élus ont voté une décision modificative budgétaire de 23 500 € et approuvé l’attribution de compensation versée par la CCLO de 272 790 € (240 017 € l’an dernier). La résidence de l’Aubin à N’haux (8 locatifs) est rétrocédée à la commune par l’Office 64 de l’Habitat.

> Centrale photovoltaïque

La société ENOVA Énergie projette une centrale photovoltaïque sur le terrain de l’ancienne décharge, chemin du Bosc (3 ha 59 a). La convention prévoit un versement de 2 000 €/an durant 5 ans d’études et la signature d’un bail emphytéotique de 30 ans avec versement annuel de 4 000 €/ha/an, dès la mise en service.

Comme on empiète sur la zone spéciale de conservation Natura 2000 du Vallon du Clamondé, les élus approuvent le projet sous réserve d’accord du Conservatoire Régional des Espaces Naturels d’Aquitaine.

Ce contenu a été publié dans Vie communale, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.