Libre opinion

Anne Sinclair, directrice éditoriale du Huffington Post, évoque la disparition de Michel Rocard, « un de ces optimistes impénitents et de ces pessimistes toujours actifs, qui pensent que le pire n’est pas toujours sûr, et que l’avenir dépend des hommes qui le font ».

Lien vers l’article dans la colonne ci-contre →

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *