Libre opinion

Dans l’éditorial ci-dessous (Sud-Ouest Dimanche – 24 juillet 2016), Jean-Claude Guillebaud revient sur la « politicaillerie » qui a suivi les attentats de Nice pour nous livrer, une fois de plus, une réflexion pleine d’humanisme, de bons sens et… d’optimisme. « Ceux qui sauvent l’honneur en politique… sont infiniment plus nombreux que les politicards », affirme-t-il en citant un exemple édifiant. Que ça fait du bien d’entendre enfin parler de choses positives !

Éditorial

Ce contenu a été publié dans Actualité, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *