Libre opinion – Dopage : une hypocrisie générale sur la médicalisation de la performance

Gilles Festor évoque, pour Le Figaro, l’affaire des corticoïdes au club du Racing 92. Il laisse la parole à Laurent Benezech, qui avait dénoncé en 2014 la pratique du dopage dans le rugby professionnel et listé les méthodes douteuses de ce fléau qui gangrenne son sport. Et comme le souligne par ailleurs Arnaud David dans Sud-Ouest (08/10/216) : « Les ligues et fédérations ne sont plus les gardiennes de la morale ou de la santé, mais des entreprises de spectacle… Un athlète qui a besoin d’une telle pharmacopée est un malade qui n’a rien à faire sur un terrain de sport. »

Lien vers l’article de Gilles Festor dans la colonne ci-contre →

Ce contenu a été publié dans Actualité, Sport. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *