Enjeux économiques et qualité de vie avec la CCLO

Les élus ont détaillé les actions et les objectifs de la CCLO.

La réunion d’information de la Communauté de Communes Lacq-Orthez, vendredi 10 mars, a attiré essentiellement des élus, la population du secteur s’étant très peu déplacée. Dommage, car les informations développées (histoire de la CCLO, organisation et perspectives d’avenir) ne manquaient pas d’intérêt.

Après que le maire d’Arthez Philippe Garcia eut ouvert la réunion en rappelant « l’importance de la CCLO pour le développement des communes », le président Jacques Cassiau-Haurie souligna « les efforts de reconversion économique en cours sur le bassin de Lacq, malgré la fermeture annoncée de l’usine Yara ». Un film présenta ensuite le projet de territoire autour de 4 axes : attractivité, solidarité, durabilité et exemplarité.

> Bien vivre ensemble

« Économie dynamique, aménagement solidaire et durable, qualité, bien-être et lien social fixent notre ligne de conduite pour bien vivre ensemble sur ce territoire, a affirmé le président. »

Le vice-président Yves Salanave-Péhé détailla ensuite les compétences de la Communauté en insistant notamment sur la nouvelle TEOM (taxe d’enlèvement des ordures ménagères) identique pour chaque foyer et compensée par une baisse de 2,9 points de la taxe d’habitation communautaire, « un geste important en faveur des ménages » a-t-il souligné.

Suite à des questions du public, il fut précisé que la CCLO n’avait pas la compétence concernant les personnes âgées, même si elle intervient indirectement, notamment à travers le CLS (contrat local de santé) ; quant au développement numérique, le renforcement du haut débit va se poursuivre pour répondre aux besoins

> Objectifs ambitieux

Fabienne Pit développa de son côté le volet environnement et réchauffement climatique, en démontrant que la CCLO, poursuivant des objectifs ambitieux, était « en pointe dans le secteur des énergies renouvelables et la protection de l’environnement (aides pour l’amélioration de l’habitat, projet d’éclairage public modulable). » Enfin, les élus arthéziens évoquèrent avec amertume le projet non abouti de crèche sur leur commune.

Ce contenu a été publié dans Économie, Politique, Vie communale, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Enjeux économiques et qualité de vie avec la CCLO

  1. Jean-Michel Cabanés dit :

    En effet, c’est bien dommage.
    Á tout hazard, Laurent, serait-il possible de publier sur ton site un lien vers le film qui présente « le projet de territoire autour de 4 axes : attractivité, solidarité, durabilité et exemplarité » ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *