Conseil municipal – Pas d’augmentation des taux au budget 2019

Un City Park va venir compléter, en 2019, l’espace multisports.

Le conseil municipal, réuni jeudi 11 avril, a voté à l’unanimité le maintien des taux d’imposition pour 2019, à savoir : taxe d’habitation 14,53 %, foncier bâti 18,14 %, foncier non bâti 47,57 %.

Au total, les impôts et taxes vont rapporter à la commune 1 106 590 € (dont 240 017 € d’attribution de compensation par la CCLO), soit 72 % des recettes de fonctionnement. Les subventions aux associations sont reconduites à l’identique. Le budget général est ainsi équilibré à 1 531 314 € en fonctionnement et 539 237 € en investissement.

Deux points ont fait l’objet de remarques de l’opposition. Tout d’abord, la part communale au Syndicat Intercommunal d’Arthez de Béarn, qui se monte à 480 000 € : « Il faut se poser la question du futur rôle du SIVOM, a argumenté Jean-Pierre Escouteloup, puisque la gestion de la Maison de retraite du Temple va être assurée par l’Hôpital d’Orthez. » Le maire Philippe Garcia a rejeté cet argument en expliquant que le SIVOM aurait encore du travail dans ce domaine comme dans d’autres.

> Une aire multisport

Le 2e point litigieux concernait la création d’une aire multisports (City Park), estimée à 115 000 € et jugée non prioritaire par l’opposition : « Cet investissement, précise Jean-Pierre Escouteloup, nous oblige à équilibrer ce dernier budget de la mandature par un emprunt (174 224 € prévus) et ce n’est pas sain. Il vaut mieux consacrer l’argent à l’entretien de l’existant et rénover la gendarmerie. »

Pour Philippe Garcia et d’autres élus de la majorité, « cette aire sportive est attendue par de nombreux jeunes, ainsi que par les clubs et les écoles ». Quant à la gendarmerie, le maire rappelle qu’il s’agit d’un dossier qui ne dépend pas uniquement de la mairie et qu’il faudra faire appel à plus de civisme pour faire respecter les équipements publics.

Le budget 2019 est donc approuvé par 11 voix contre 2 (J.P. Escouteloup et N. Michon) et 1 abstention (I. Andrieu).

Le budget du camping est, lui, approuvé à l’unanimité : fonctionnement 69 200 € ; investissement 34 951 €.

> Autres sujets

Les conseillers ont voté également la création de deux emplois non permanents à temps non complet pour remplacer des agents en congés (camping, gîte des pèlerins et piscine) et deux emplois non permanents d’opérateur des activités physiques et sportives à temps non complet pour la piscine.

Enfin, la commune adhère au service commun en matière d’ingénierie et d’assistance aux communes proposé par la CCLO, et au groupement de commandes de la CCLO pour l’achat de défibrillateurs.

Ce contenu a été publié dans Politique, Vie communale, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.