Les jolis contes de la bibliothèque

Les conteurs ont donné vie à de fabuleux personnages, pour un public hélas très restreint.

Il y avait très peu d’enfants, samedi 15 juin, pour écouter les contes dits du bout des doigts, par les compagnons de Pierre Ménard.

Et pourtant, ce fut un moment magique de beauté, de poésie et d’humour, avec la rencontre détonante entre deux langues : un langage oral et un autre, étrange et fascinant, le langage des signes. Le tout a permis de donner vie à un conte merveilleux, peuplé de personnages burlesques et sympathiques.

Ce contenu a été publié dans Bibliothèque, Culture, Loisirs, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.