Le rocker arthézien Didier Céré toujours en piste

Didier Céré a eu l’honneur de célébrer l’anniversaire d’Hugues Aufray avec son ami Christian Séguret.

Didier Céré, le country rocker Arthezien était invité aux 90 ans du chanteur Hugues Aufray dans le village de Sorèze, par son ami Christian Seguret, l’un des meilleurs guitaristes du vieux continent, Béarnais lui aussi, qui se produit avec Hugues Aufray depuis 1980.

Hugues Aufray lui-même a des racines béarnaises par sa mère. Le père de celle-ci était le baron de Caubios d’Andiran (descendant direct de Gaston Febus de Foix). Ce nom se perdit avec le mariage, puis le décès de la maman d’Hugues, Amyelle de Caubios d’Andiran, un grand nom de la Chevalerie du Béarn. « Avec cette noblesse d’âme dans les gênes, la manière d’être et de parler, commente Didier Céré, le chanteur a néanmoins toujours gardé un respect et un goût prononcé pour les choses et les gens de la terre. Hugues est très fier de ses origines gasconnes. »

(photo Hugues Auffray Officiel)Quant au concert d’anniversaire, Didier Céré en est encore très ému : « Que dire, une immense claque professionnelle par un de nos grands artistes porté par une dreamteam musicale d’exception : quels musiciens et quel chanteur ! 3 h de concert à 90 ans devant plus de 5000 personnes, des chansons qui ont bercé ma jeunesse, des nouveautés, de l’humour, de la générosité, de l’émotion, avec beaucoup de sincérité et d’amour partagés par un public conquis ».  (photos Hugues Aufray Officiel)

> Abilène, un nouveau défi

Didier Céré se lance par ailleurs un nouveau défi avec ses camarades musiciens et propose un financement participatif pour un 1er album d’Abilène. « Le groupe s’est reformé, précise-t-il, avec 4 membres originaux : Jean-Pierre « Criquet » Medou (guitare), Jean-Michel Calleja (guitare), Daniel Quenard (batteur) renforcé du bassiste bûcheron Pascal « Lahuche » Davant. »

Abilène était un groupe incontournable dans le milieu biker des années 80, du rock’n’roll survitaminé, des standards du rock mais également des compositions. « Les vétérans du rock béarnais ne se sont pas assagis, assure le rocker, et assènent toujours au public leurs riffs acérés de guitares sur des amplis burnés à 11, du brut de décoffrage. »

Dernier jour du financement participatif jeudi 26 septembre, afin de finaliser le budget de production de cet album. 3 586 € ont été atteints (94 %).

Lien : https://fr.ulule.com/abilene-lalbum/

Ce contenu a été publié dans Loisirs, Musique, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Le rocker arthézien Didier Céré toujours en piste

  1. Jean-Michel Cabanes dit :

    Un immense plaisir et une certaine fierté, Didier, de te voir biker dans la cour des grands. Ce temps où nous partagions les mêmes bancs du collège, et mêmes terrains de rugby sous l’oeil bienveillant et expert de ton père, me parait si proche !
    Tous mes voeux de succès dans ton nouveau défi … tu as déjà réussi à me faire aller sur la planète « ulule » :-)))
    @+ amigo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.