Urdès – Christian Léchit brigue un 6e mandat

Christian Léchit et Didier Rey, tous deux candidats à leur réélection, envisagent sereinement un avenir commun.

Christian Léchit l’a annoncé officiellement dimanche 19 janvier, à l’occasion de la cérémonie des vœux à la population, dans la coquette salle des fêtes du village : « Alors que j’avais envisagé de passer la main, les 5 élus qui acceptent de repartir souhaitent continuer avec moi. Je ne veux donc pas les décevoir et, après 31 ans de fonction, je vais renouveler ma candidature pour ce 6e, et véritablement dernier, mandat. »

Mais il reste un certain nombre de problèmes à résoudre car il manque 5 candidats pour compléter la liste et le maire a lancé un appel vibrant aux habitants qui manifestent un intérêt pour la vie locale : « Être élu n’est pas une charge, a-t-il précisé, mais il faut accepter de donner un peu de son temps au service de la collectivité afin d’assurer l’avenir de la commune… et donc celui de ses enfants. »

À propos d’avenir, Christian Léchit a évoqué quelques projets concernant l’agrandissement de la mairie, celui du cimetière, la réhabilitation de l’espace tennis, l’amélioration de la voirie communale et notamment celle de la liaison avec Lacq.

> Regroupement inéluctable

C’est d’ailleurs, le rapprochement avec la commune voisine de Lacq-Audéjos qui constitue le dossier majeur des années à venir : « L’étude se poursuit sereinement, s’est réjoui le maire, nous possédons déjà de nombreux points communs et ce regroupement est inéluctable. »

L’événement de l’année 2019 a d’ailleurs été la mise en place du Regroupement Pédagogique Intercommunal (RPI) Lacq-Audéjos-Urdès, « qui a permis de sauver notre école » a rappelé Christian Léchit.

C’est le point de départ réussi d’une future fusion dont un signe important de l’avancée résidait dans la présence à cette cérémonie du maire de Lacq-Audéjos Didier Rey : « Ce RPI est un grand succès, affirma ce dernier, et cette réussite est un beau présage pour l’avenir. » Et Didier Rey conclut par une formule expressive : « Pour exister, il faut être les plus forts et donc les plus nombreux. » Les deux maires remercièrent les acteurs de ce succès, dont l’association des parents d’élèves, et Christian Léchit se félicita que « la qualité du service public soit ainsi sauvegardée. »

> Solidarité et bénévolat

Christian Léchit n’a pas manqué de souligner l’engagement solidaire spontané et immédiat d’habitants de la commune aux côtés des sinistrés de Serres Sainte-Marie.
Et il a félicité également les bénévoles des associations (section animation, APE, ACCA, comité paroissial…) pour leur dévouement et leur esprit d’ouverture.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.