Quand on ne maîtrise pas tout, il faut se réfugier dans les valeurs

« On est incapable de dire comment les choses vont évoluer. Il faut accepter de ne pas tout maîtriser. Et quand on ne maîtrise pas tout, vous savez dans quoi il faut se réfugier ? Dans les valeurs ! En se demandant comment on préserve nos libertés dans un monde plus contraint, comment on fait des inégalités le combat permanent, comment on remet un peu de fraternité, comment on met l’humain au centre, comment on fait face au péril écologique et comment on remet du processus démocratique dans nos choix, face à des océans d’incertitude. »

Laurent Berger

Ce contenu a été publié dans Actualité, Social, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.