Budget 2020 : pas d’augmentation des taux

Le camping municipal l’Orée du Bois va connaître un été 2020 difficile, avec une prévision de recettes réduite de moitié.

Le Conseil municipal, réuni jeudi 11 juin, a voté le budget primitif 2020. Le maire a précisé que ce budget tenait compte des contraintes et des conséquences liées à la crise sanitaire. Il est équilibré à la somme de 1 508 438 € en fonctionnement et 596 018 € en investissement. Il a été approuvé à la majorité avec deux voix contre : J-P. Escouteloup et I. Andrieu.
Le budget prévisionnel du camping s’établit à 41 258 € en fonctionnement et 35 334 € en investissement. Il a été approuvé à la majorité avec deux abstentions des élus de l’opposition.
Si le taux de la taxe d’habitation disparaît en 2020, les deux autres taux communaux restent stables : foncier bâti à 18,14 % et foncier non bâti à 47,57 %. Jean-Pierre Escouteloup et Isabelle Andrieu ont voté contre.

Ce contenu a été publié dans Vie communale, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Budget 2020 : pas d’augmentation des taux

  1. Laurent dit :

    Dans le compte-rendu du conseil municipal du 11 juin paru dans ce blog le 16 juin, n’ont été rapportés que les montants et les votes, sans aucune explication.
    Les élus de l’opposition ont tenu à préciser leur position rapportée dans le commentaire ci-dessous.
    Laurent Toral.

    « Communiqué Isabelle ANDRIEU , Jean Pierre ESCOUTELOUP :

    Vous avez certainement lu dans la presse que nous avons voté contre le budget primitif présenté le 11 juin 2020.

    Nous avons voté contre , non pas par principe , non pas par stratégie électorale en vue du 2 ème tour des élections municipales.

    Nous avons voté contre car nous sommes sceptiques sur les orientations données qui vont à l’encontre de ce que nous prônons, à l’encontre de la redynamisation de notre village .

    Ce budget est présenté équilibré en raison des économies réalisées par la crise sanitaire que nous avons traversée.

    Les Français vont partir en vacances en France, vont découvrir différentes régions or ce que nous leur proposons est un village mort, sans animations. Nous ne serons pas présents sur toutes les actions qui permettraient de relancer l’économie et l’attrait de notre village : camping et piscine fermés , rappelons que ces infrastructures sont en partie financées par nos impôts. La fête est annulée alors que le besoin est fort de retrouver de la convivialité et du lien social

    Le marché des producteurs également annulé, alors que la période que nous avons traversée a montré des changements dans notre façon de consommer . Elus, nous voulons aider nos producteurs car le village a besoin d’eux.

    Enfin , Voter un budget, c’est engager à long terme les finances de la commune or les élus qui l’ont voté ne seront pas présents les 6 prochaines années , quel que soit le résultat du 28 juin , 80 % des élus de cette mandature , soit ne se représentent pas , soit sont en position quasi inéligible en fin de liste.

    Nous avons voté contre car nous sommes sincères, nous le devons aux Arthéziens. »

  2. Daniel RECLUS (Adjoint à Mr le Maire) dit :

    Le scepticisme des élus de l’opposition n’est absolument pas fondé : ce budget prévisionnel n’est qu’un budget de transition, d’autant que 6 mois se sont déjà écoulés : la nouvelle municipalité, comme c’est le cas à chaque renouvellement municipal, aura tout loisir d’en modifier le contenu, dans la limite, bien évidemment, du respect des règles comptables et budgétaires.

    Après maintes réflexions, la décision de la municipalité a été effectivement de ne pas ouvrir la piscine cette année, compte tenu des nombreuses contraintes sanitaires qu’il aurait fallu mettre en place et qui auraient impacté de manière significative la fréquentation.

    En revanche, à compter de fin juin, le camping municipal (27 juin) et la Maison des pèlerins (1er juillet) seront partiellement accessibles (capacité d’accueil divisée par deux) dans le respect des protocoles préconisés, plus faciles à mettre en œuvre que ceux de la piscine.

    Quant aux fêtes locales, la décision de ne pas les organiser cette année, a été prise bien en amont car leur préparation impose une anticipation et le contexte y est toujours défavorable, quoi qu’on en pense. A noter d’ailleurs que bon nombre de collectivités ont pris, en responsabilité, la même décision.

    Nous n’avons, à ce jour, aucune réelle lisibilité quant à l’évolution de la situation sanitaire et nous ne souhaitons pas organiser, dans l’urgence, telle ou telle manifestation.

    Reste pour nous une interrogation quant au positionnement des élus de l’opposition sur le vote « Contre » du maintien des taux des impôts locaux lors du vote du dernier budget : Y a t-il dans ce choix la volonté de grossir les marges de manœuvre fiscales pour financer toutes les animations annoncées ?…

    Les Adjoints à Mr le Maire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.