L’association d’aide aux réfugiés interrompt ses activités

L’antenne arthézienne de l’aide aux réfugiés a commencé à vider son local.

L’association d’aide aux réfugiés chrétiens du Moyen-Orient, installée à Pau, sous la présidence du Dr Didier Lambert, interrompt ses activités à Arthez de Béarn.

« Cette antenne arthézienne créée par Suzette Dayris et son équipe de bénévoles nous a été très utile, souligne le fondateur de l’association Jacques Dollié. Elle a rendu d’énormes services dans la réponse aux besoins de première nécessité des réfugiés qui arrivent chez nous démunis de tout. » De fait, de nombreux donateurs d’Arthez et des environs venaient au local arthézien déposer meubles, literie, vaisselle, livres, vêtements…

« En outre, précise Mme Dayris, nous donnons des lunettes et médicaments à l’hôpital des lépreux de Madagascar, du matériel médical au Docteur Labat pour diverses populations en difficulté, les écoliers d’Hagétaubin nous ont porté une collecte de bouchons qui a permis l’achat d’un fauteuil pour handicapé. »

Quant à la subvention municipale (250 €) et aux ventes diverses, elles contribuaient au paiement du professeur de Français diplômé qui donne des cours aux réfugiés pour aider à leur intégration.

> Locaux à réhabiliter

Aujourd’hui, la municipalité a demandé à l’antenne arthézienne de quitter les lieux, ce que vivent mal les responsables : « Je ne mets personne dehors, se défend le nouveau maire Jean-Pierre Escouteloup, et les 3 autres associations (anciens combattants, centre de loisirs et basket) qui entreposent du matériel dans ces deux préfabriqués devront faire de même. Nous devons dératiser, désinfecter et réhabiliter ces bâtiments. »

Il reconnaît que la mairie ne peut pas fournir de local de stockage provisoire et demande aux associations de libérer les lieux avant le 15 novembre. « Ensuite, poursuit le maire, nous allons créer dans ces préfabriqués des box indépendants, de surface plus réduite, que nous réattribuerons à des associations. »

L’antenne arthézienne d’aide aux réfugiés chrétiens du Moyen-Orient interrompt donc à regret son fonctionnement et informe qu’elle ne peut plus recevoir aucun don.

Ce contenu a été publié dans Solidarité, Vie communale, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.