La Scène Arthézienne revient au drame

La Scène Arthézienne prépare activement sa nouvelle pièce.

Le confinement du printemps dernier et la crise sanitaire qui se prolonge ont complètement modifié les plans de la Scène Arthézienne. La troupe locale dirigée par François Chenel a dû changer son fusil d’épaule, des acteurs prévus pour la comédie en préparation n’étant plus disponibles. Après plusieurs mois d’arrêt, la troupe s’est remise en marche et prépare donc une nouvelle pièce.

> Changement de genre

La comédie laisse place à un drame familial à l’intrigue fantastique et au titre évocateur : Au plus noir d’une nuit terrible, de Wilfrid Renaud.

L’histoire est celle de Julie qui décide d’éclaircir le mystère entourant le suicide de son père, Daniel. Comédien et metteur en scène, ce dernier avait épousé 20 ans auparavant Émilie, une comédienne de 10 ans sa cadette. Dans le grenier, Julie découvre des objets oubliés ayant appartenu à ses parents et la piste d’un drame qui n’a jamais été vraiment résolu ! Mais, à force de remuer le passé, on finit par en réveiller les fantômes. Et au plus noir d’une nuit terrible, la vérité va surgir des ténèbres.

Ce spectacle original, plein de surprises, sera rehaussé par un travail important sur les lumières, le son et la mise en scène.

Les acteurs, Janine Guillemin, Nicole Bouerie, Karine Rosec, Franck Virebayre-Gaston et François Chenel, sont dirigés par Bruno Selle. Malgré les problèmes de répétitions liés aux règles sanitaires, les cinq comédiens sont au travail et les premières représentations auront lieu début mars 2021.

N.B. : Avec le nouveau confinement d’un mois minimum, la préparation de cette pièce sera retardée et l’on ne peut prévoir aujourd’hui de date précise de représentations.

Ce contenu a été publié dans Loisirs, Théâtre, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.