Pas essentiel

Le spectacle vivant… pas essentiel !

L’artiste français Grand Corps malade a sorti jeudi 10 décembre un nouveau titre sur la plateforme Youtube intitulé Pas essentiel. Cette chanson évoque le malaise du monde du spectacle et la frustration provoquée par les nombreuses restrictions des derniers mois en raison de l’épidémie de Covid-19. Une chanson rendue publique quelques heures après l’annonce par Jean Castex de la prolongation de trois semaines de la fermeture des lieux culturels.

« Embrasser quelqu’un, pas essentiel. Ouvrir un bouquin, pas essentiel. Sourire sincère, pas essentiel. Aller aux concerts, pas essentiel. Se promener en forêt, pas essentiel. Danser en soirée, pas essentiel. Retrouver les gens, pas essentiel. Spectacle vivant », lance Grand Corps Malade sur son titre.

> L’économie culturelle plus importante que celle de l’automobile

Positif, il commente son morceau mis en ligne Pas essentiel : « Ce morceau c’est aussi un hymne à la vie qui va bientôt reprendre. On espère pouvoir retrouver les gens, faire des accolades, danser ensemble dans les soirées. C’est ça aussi. C’est essayer de lutter contre le stress ambiant, parler de ce sujet-là, en essayant de le rendre convivial et de se dire qu’on s’en sortira tous ensemble. »

Grand Corps Malade est plus circonspect sur les annonces de Jean Castex : « C’est un mélange de frustration, d’inquiétude, de colère, un petit sentiment d’injustice. On voit que les transports en commun sont blindés de monde, que les commerces sont blindés de monde et qu’une nouvelle fois le monde de la culture reste fermé. Il y a beaucoup de métiers qui ne se relèveront pas, des techniciens, tous les petits métiers qui gravitent autour du spectacle vivant. »

France Info, 11 décembre 2020

Ce contenu a été publié dans Actualité, Culture, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.