« Arthez, tribunes libres »

Jean-Michel Cabanes a lancé, le 1er juin 2020, Arthez, tribunes libres, « un blog ouvert à tous en lecture, mais aussi et surtout en écriture ».

L’animateur de cet« espace de libre expression »insiste sur le caractère interactif de ce blog qui « se veut un forum citoyen, le forum, dans son sens premier, étant ici en quelque sorte la place du village ».

Jean-Michel Cabanes invite donc chacun à participer à cette expérience en partageant « expression d’idées, d’opinions, de sentiments, d’états d’âme, commentaires sur l’actualité, et quel que soit le support, expression écrite, expression musicale, expression graphique ou animée ».

Lui-même s’interroge sur l’intérêt de l’écriture et en vient à la conclusion qu’écrire est « un exercice salutaire. Bon pour la santé de l’esprit, il donne ainsi de l’énergie à l’ensemble du corps ». Il pense aussi que « l’écriture est une fabuleuse arme pour agir, lutter sans violence, exprimer ses points de vue et soumettre ses propositions ». Enfin, il est convaincu qu’écrire « pour contribuer au débat d’idées est profondément citoyen, et démontre un vif intérêt pour la vie en collectivité ».

Jean-Michel Cabanes propose donc une tribune chaque semaine dans son blog Arthez, tribunes libres. La 35e en date du 29 janvier 2021, intitulée « Le blouse du boulanger », constitue un bel hommage à un commerçant du village qui passe aujourd’hui même le relais à un couple de jeunes arthéziens.

N.B. : Le blog « Arthez, tribunes libres » sera en lien dans la colonne ci-contre.

Ce contenu a été publié dans Actualité, Vie communale, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à « Arthez, tribunes libres »

  1. Serge Colin dit :

     » Le blues du Boulanger « …texte admirable de M. Cabanes , un véritable poème en prose qui allie le talent et l’amitié .

  2. FRANCOIS RUBIO dit :

    Oui magnifique hommage de Jean Michel à notre « baron de la mie ».
    Par ailleurs tout est à lire sur le blog de Jean Michel, une très belle plume.

    François RUBIO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.